Quatre policiers blessés à l'issue du match Saint-Étienne-Monaco

  • A
  • A
Quatre policiers blessés à l'issue du match Saint-Étienne-Monaco
A la fin du match, les groupes ultras se sont déplacés devant la tribune principale, engageant des affrontements avec la police.@ ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :

Près de 200 personnes sont venues pour en découdre devant l'entrée de Geoffroy-Guichard vendredi soir, après la claque reçue par les Verts face à Monaco (0-4). 

Quatre policiers ont été blessés vendredi soir dans des échauffourées qui ont éclaté devant le stade Geoffroy-Guichard, après la défaite de l'AS Saint-Etienne (0-4) face à Monaco, a annoncé samedi la préfecture.

Deux policiers à l'hôpital. Près de 200 personnes sont venues pour en découdre devant l'entrée de Geoffroy-Guichard, à l'issue de la rencontre jouée à huis-clos partiel, dégradant du matériel urbain et lançant des pierres dont certaines étaient de la taille d'un pavé, selon la préfecture. Parmi les policiers qui sont intervenus pour éloigner ces supporters ultras, deux ont été conduits à l'hôpital pour y être soignés. "Dont un, blessé à une main, qui s'est vu prescrire trois semaines d'Interruption totale de travail (ITT)", a précisé le sous-préfet de permanence.

Le supporter, remis en liberté. La seul supporteur ultra interpellé et placé en garde-à-vue dans la nuit de vendredi à samedi est un homme de 21 ans, originaire de l'Ain. Présenté dans la journée au parquet, il a été remis en liberté avec une convocation le 25 avril prochain devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne. Il y répondra de l'accusation de jets de projectiles sur les forces de l'ordre.