Qualifications Mondial 2018 : les Bleus écrasent la Bulgarie

  • A
  • A
Qualifications Mondial 2018 : les Bleus écrasent la Bulgarie
La joie des joueurs français, qui félicitent Kevin Gameiro, auteur d'un doublé contre la Bulgarie. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

L’équipe de France a largement dominé la Bulgarie (4-1) lors de la deuxième journée des qualifications à la Coupe du Monde. Kevin Gameiro a inscrit un doublé. 

L’inquiétude a rapidement laissé place à une démonstration. Menée dès les premières minutes, l'équipe France a ensuite renversé la Bulgarie (4-1) pour remporter largement sa première victoire des qualifications à la Coupe du Monde 2018, vendredi soir au Stade de France. Grands artisans de ce beau succès tricolore : la toute nouvelle "2G" de l’Atlético de Madrid, Kevin Gameiro et Antoine Griezmann, auteurs respectivement d’un doublé et d’un but. L’équipe de France est désormais première du groupe A (4 pts), à égalité de points avec les Pays-Bas, son prochain adversaire lundi soir, et la Suède. 

Quinze minutes d’inquiétude…Vingt-trois ans après le traumatisme du Parc des Princes, les fantômes bulgares ont pourtant ressurgi sur la pelouse du Stade de France. Sauf que, en 2016, ils n’auront fait peur qu’un petit quart d’heure. La Bulgarie a, à la surprise générale, ouvert le score sur penalty dès la 6e minute par Aleksandrov, après une faute de Sagna.

…puis quinze minutes de festival. A peine le temps de s’inquiéter que l’arrière droit se rattrapait en délivrant un centre parfait à Kévin Gameiro, à la conclusion d’une tête dans le petit filet (1-1, 23e). Puis Dimitri Payet rassurait le Stade de France dans la foulée, d’un centre enroulé dans la surface, qui terminait sa course dans les filets bulgares (2-1, 26e). Et juste avant la mi-temps, Antoine Griezmann ramenait les Bulgares à la raison, d’une frappe à ras de terre aux 20 mètres (3-1, 38e). Trois buts en à peine 15 minutes, le tour était joué.

Gam-héros. Et pour que la fête soit complète, Kevin Gameiro a conclu la démonstration bleue en signant un doublé à l'heure de jeu (4-1, 59e). Deux buts pour sa première titularisation en Bleus depuis cinq ans, dans une belle ambiance au Stade de France, l'ancien Parisien ne pouvait rêver meilleur retour. Il lui faudra pourtant rapidement se remobiliser : l'équipe de France a rendez-vous aux Pays-Bas dès lundi soir, pour un match déjà crucial pour la qualification.