07/03/2018 - 21h44

PSG-Real : le club rappelé à l'ordre pour les fumigènes de ses supporters

© AFP

Près de 150 fumigènes ont été craqués mardi lors du match contre le Real Madrid, en 8e de finale de la Ligue des Champions. Le préfet de police de Paris a rappelé le club à l'ordre. 

Le préfet de police de Paris a rappelé le PSG à l'ordre après que certains supporters parisiens ont craqué près de 150 fumigènes mardi soir, lors du match contre le Real Madrid, en 8e de finale de la Ligue des Champions (1-2). Dans une lettre adressée à la direction du club parisien, le préfet pointe un manquement de surveillance des services de sécurité du PSG.

"Cet incident s'inscrit dans une suite regrettable de plusieurs événements similaires, comme le match PSG-Nice, du 27 octobre 2017, à l'occasion duquel une soixantaine d'engins pyrotechniques a été utilisée, malgré le courrier que je vous avais adressé la veille pour faire part de ce risque", indique le préfet de police. "Ou plus récemment, la rencontre de votre club avec l'Olympique de Marseille du 25 février 2018, au cours de laquelle 80 fumigènes ont été allumés", poursuit-il

Une épaisse fumée sur la pelouse. Mardi soir, au cours du match, une épaisse fumée avait flotté pendant quelques secondes au-dessus de la pelouse, conduisant à une brève interruption du match en début de seconde période. Certains joueurs, comme le capitaine parisien Thiago Silva, avait même demandé aux ultras du Virage Auteuil, d'arrêter. Sans résultat, note BFMTV, puisque d'autres fumigènes avaient été allumés en fin de rencontre. 

Le préfet dénonce le manque de contrôle de certains supporters. "Je dois une nouvelle fois appeler votre attention, sur la responsabilité de votre club dans la prévention de tels incidents", rappelle le préfet de police. "Les dispositifs de filtrage et de palpation de sécurité doivent être mis en oeuvre par vos services avec la plus grande rigueur, les effectifs de la préfecture de police n'étant déployés qu'en assistance", ajoute-t-il. "À cet égard, il n'est pas admissible qu'à l'occasion du match contre le Real de Madrid les lignes de palpations aient pu être forcées à deux reprises, permettant à une cinquantaine de supporters de CUP de pénétrer en tribune Auteuil sans avoir subi le moindre contrôle". 

La montée des tension entre groupes de supporters. Plus loin le préfet rappelle également au PSG "toutes les mesures nécessaires" à l'inspection du stade (du Parc des Princes, ndlr) avant une rencontre sportive, "afin de déceler d'éventuels lieux de dissimulation de fumigènes et de pots de fumée". Évoquant l'inquiétude des services de police concernant la montée des tensions entre les groupes de supporters K-Soce Team et le Karsud, le préfet de police appelle à la vigilance du club. Il invite les dirigeants du club à se rencontrer "dans les prochains jours" pour dresser un état des lieux de la situation.