PSG-Real : Didier Roustan évoque "une statistique intéressante pour le PSG"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le Real Madrid rencontre de grosses difficultés lors de la seconde période de ses rencontres, souligne Didier Roustan. Le PSG devra tenter d'en profiter en Ligue des champions.

L'AVIS DE

Ce sont les chiffres qui le disent, le Real Madrid est beaucoup moins souverain lors de la seconde période de ses matches. La formation entraînée par Zinédine Zidane, actuellement quatrième du championnat d'Espagne à 16 points du leader barcelonais, serait en tête du classement si les rencontres devaient s'arrêter à la mi-temps.

7 points perdus en seconde période. Les Catalans ont grappillé 12 points après le retour des vestiaires depuis le début dans la saison, quand les Merengue en ont abandonné 7. Le récent Clasico face au FC Barcelone au mois de décembre en est l'illustration parfaite. Alors que le score était nul et vierge à la pause, les Madrilènes se sont finalement inclinés 3-0.

Un élément dont le PSG, futur adversaire du Real en huitième de finale de la Ligue des champions, devra tenir compte. "C'est une stat qui est intéressante pour le PSG et qui est un peu inquiétante pour le Real Madrid", souligne Didier Roustan dans Y a pas péno ! sur Europe 1.

"Un gros souci." Le journaliste compare notamment les prestations madrilènes actuelles avec celles de la saison dernière : "La saison passée, outre leur talent, ils ont fait la différence physiquement. Ils ont écrasé leurs adversaires, que ce soit le Bayern en deuxième mi-temps à l'aller, que ce soit Naples, à Naples, en deuxième mi-temps, que ce soit la finale, parce qu'il y avait 1-1 à la mi-temps. Ils ont toujours écrasé leur adversaire physiquement et ils étaient à la pointe dans ce domaine." Si les joueurs du Real ne sont plus capables de le faire aujourd'hui, "c'est un gros souci" qui ne se "règle pas d'un coup de baguette magique".

A tel point que certains supporters parisiens gagnent en optimisme à l'approche de la double confrontation. C'est notamment le cas d'Issa Doumbia, invité de l'émission, qui voit bien les Parisiens éliminer le Real Madrid, "vu comment joue le Real en ce moment". L'humoriste souligne par ailleurs que "le PSG est beaucoup plus fort à domicile". Le match retour, programmé le 6 mars, aura lieu au Parc des Princes. Un avantage dont le Paris Saint-Germain devra tirer profit.