PSG : pourquoi Kylian Mbappé ne parle plus aux médias

  • A
  • A
PSG : pourquoi Kylian Mbappé ne parle plus aux médias
Kylian Mbappé, excellent mardi soir, ne s'arrête plus devant les journalistes depuis quelques temps. @ Christof STACHE / AFP
Partagez sur :

L’attaquant du Paris Saint-Germain ne devrait plus s’exprimer publiquement avant 2018.

Ces dernières semaines, Kylian Mbappé passe en zone mixte (lieu où les journalistes recueillent les réactions des joueurs après un match, ndlr) aussi vite qu’il dribble les joueurs sur les terrains de Ligue 1 et de Ligue des champions. Ce fut encore le cas mardi soir à Munich, lors de la défaite contre le Bayern Munich (3-1). Mbappé, qui a été -et de loin- le meilleur Parisien face aux Bavarois, a traversé le corridor de l’Allianz Arena, téléphone à la main, le pouce levé en guise de réponse aux requêtes des journalistes français qui avaient fait le déplacement.

Entre sanction et protection. Très affable devant les micros et caméras, le jeune international français a ainsi été mis à la diète médiatique, a-t-on appris par une source proche du joueur. Un silence radio mis en place après ses déclarations, à la fois sincères et maladroites, à Marseille en octobre dernier (2-2).

Kylian Mbappé avait estimé que l’équipe n’avait "peut-être pas mesuré l’importance de ce match […] on ne l’a pas abordé de la même manière que les Marseillais", ajoutant : "Quand j’ai signé au PSG, on ne me demande pas de gagner le Classico, mais des titres." Un discours qui change des banalités habituelles, mais qui n’a pas été forcément apprécié du côté du club, ni du côté des supporters parisiens. Depuis ? Plus un mot. Mbappé est passé à plusieurs reprises en zone mixte sans un mot. A peine a-t-il esquissé un sourire à gêné à Monaco quand une journaliste, désespérée, a tenté de l’interpeller : "mais tu nous parles plus !"

Idem en équipe de France où il refuse toutes sollicitations, ce qui fut récemment le cas au stade de France contre le Pays de Galles, ou à Cologne contre l’Allemagne. Un silence qui selon nos informations lui aurait été imposé par le club, même si le PSG, contacté par Europe 1, dément tout ordre en ce sens. Le clan Mbappé lui a aussi demandé de ne plus s’exprimer, mais dans le but de le protéger. "Qu’est-ce qu’il a pris après ses déclarations à Marseille", nous a soufflé une source proche du joueur. "Il est encore jeune, il apprend, il doit assimiler tout ça." Et notamment son transfert mirobolant (180 millions d’euros, deuxième joueur le plus cher de l’histoire, ndlr).

"Il ne boude pas les journalistes, il reviendra." Alors pourquoi passer en zone mixte si c’est pour ne rien dire ? Le Paris Saint-Germain met en place après chaque match, notamment à domicile, une liste de joueurs préposés à la zone mixte. Si Kylian Mbappé y figure, il doit passer par ladite zone mixte. "S’il ne passe pas, au bout de trois fois, c’est 15.000 euros d’amende", nous a-t-on expliqué. C’est pourquoi, bon gré, mal gré, Mbappé s’y plie, sans un mot. Pour l’heure, "toutes les demandes de décembre ont été annulées", mais un proche de la nouvelle star du football français s’est voulu rassurant : "Il ne 'boude pas' les journalistes, il reviendra vous parler". Pour notre plus grand plaisir. Rendez-vous est pris en 2018.