PSG : Neymar, opéré "en fin de semaine" au Brésil, forfait contre le Real

  • A
  • A
PSG : Neymar, opéré "en fin de semaine" au Brésil, forfait contre le Real
Dans un entretien à la chaîne ESPN Brasil, le père du joueur avait annoncé plus tôt qu'il serait absent "au moins six semaines".@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Le Brésilien, blessé, "sera opéré en fin de semaine au Brésil", a officialisé le PSG. Il est donc forfait pour le huitième retour de C1 contre le Real. 

Le faux suspense a pris fin. Neymar, victime d'une blessure à la cheville droite et d'une fissure d'un os du pied dimanche, "sera opéré en fin de semaine au Brésil", a annoncé le PSG mercredi soir, juste avant le match de Coupe de France contre l'OM. La star parisienne est donc forfait pour le huitième de finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid, le 6 mars prochain. 

Notamment opéré par le médecin de la Seleção. Neymar sera opéré notamment par le médecin de la sélection brésilienne Rodrigo Lasmar, qui a fait le voyage de Sotchi à Paris pour examiner le joueur. Cette décision a été prise, "à l'issue du protocole initialement prévu de trois jours de soins" et du bilan "effectué (mercredi) en commun par le staff médical du Paris Saint-Germain et celui de la sélection brésilienne", a indiqué le PSG dans son communiqué.

La peur de manquer le Mondial. Depuis son communiqué médical laconique lundi soir, le PSG était resté énigmatique sur la durée de l'indisponibilité de sa star brésilienne. Mais Neymar Senior, père et conseiller du joueur, a fini par briser le faux suspense lors d'un entretien accordé à la chaîne ESPN Brasil mardi. "Le PSG sait déjà qu'il ne pourra pas compter sur Neymar lors des prochains matches, pendant au moins six semaines, car ce traitement durera six à huit semaines", a-t-il confié ajoutant que son fils sera de retour "fin avril".

Face à la peur de manquer cet été le Mondial 2018 avec la sélection brésilienne, la décision a finalement été prise d'opérer. "Tout ce que nous devons faire est de ne pas causer une nouvelle fracture dans le futur qui (lui) pourrait nuire", avait souligné le père de Neymar. L'inquiétude était telle au Brésil que l'annonce de la liste pour les matches amicaux de mars a été reportée de dix jours.