PSG : Neymar absent "au moins six semaines", prévient son père

  • A
  • A
PSG : Neymar absent "au moins six semaines", prévient son père
La clarté de l'intervention de Neymar Senior tranche avec le communiqué médical laconique du club parisien lundi et le point-presse évasif de son entraîneur@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

Neymar, l'attaquant star du PSG, souffre d'une "entorse" de la cheville droite et surtout d'une "fissure" d'un os du pied. 

Le Paris Saint-Germain devra se passer pour le match retour de Ligue des champions face au Real Madrid de sa vedette brésilienne Neymar, blessé à la cheville droite contre l'OM, qui sera absent "au moins six semaines", a assuré le père du joueur à la chaîne ESPN Brasil.

Indisponible pour le Real. La "petite option" de retour contre le Real, qu'a laissé entrevoir Unai Emery mardi après-midi, n'aura donc tenu que quelques heures. Le temps que le clan Neymar ne se décide à officialiser un forfait que s'était refusé de faire le PSG malgré le diagnostic inquiétant de la blessure. Dans un entretien à la chaîne ESPN Brasil, le père du joueur a annoncé qu'il serait absent "au moins six semaines", et donc indisponible pour disputer le 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real (défaite 3-1 à l'aller), le 6 mars.

Un traitement de "six à huit semaines". "Le PSG sait déjà qu'il ne pourra pas compter sur Neymar lors des prochains matches, pendant au moins six semaines, car ce traitement durera six à huit semaines. C'est ce qui est déjà défini, peu importe s'il y a (chirurgie) ou non", a confié le père et conseiller du joueur sur la chaîne brésilienne, ajoutant qu'il sera de retour "fin avril". 

Emery plus optimiste… et moins clair. La clarté de l'intervention de Neymar Senior tranche avec le communiqué médical laconique du club parisien lundi et le point-presse évasif de son entraîneur avant le Classique PSG-OM. "Pour Neymar, il n'y a pas de décision d'opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent", avait simplement dit le technicien parisien alors que la presse brésilienne évoquait l'option d'une intervention chirurgicale. S'il a reconnu que la participation de son numéro 10 face au Real semblait aujourd'hui "plus difficile" que dimanche soir, quand il se disait plutôt "optimiste", le technicien basque s'est refusé à acter le forfait de son meilleur joueur à une semaine du match le plus important de la saison.