PSG-Malmö : "Zlatan" face à son histoire

  • A
  • A
PSG-Malmö : "Zlatan" face à son histoire
Zlatan Ibrahimovic, tout jeune, avec le maillot 27 qu'il a porté à Malmö.@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

ACTE DE NAISSANCE - Le géant suédois du PSG, de retour de blessure, devrait jouer mardi soir contre son premier club, Malmö.

"Depuis mes premières années à Malmö, j’ai toujours eu la même philosophie : je fais les choses à ma façon." Dans son autobiographie parue en France en 2012, Zlatan Ibrahimovic met les points sur les "i" et les trémas sur Malmö. C'est dans cette ville du sud-ouest de la Suède que tout a commencé, dans sa vie d'homme, bien sûr, mais aussi de joueur. C'est là-bas que le jeune Ibrahimovic est né, en 1981, mais aussi que "Zlatan" a émergé. Seize ans après ses débuts professionnels avec les Ciel et Blanc, l'international suédois devrait retrouver son ancien club avec le PSG, mardi soir, lors de la 1re journée de la phase de la Ligue des champions. "Cela représente beaucoup de choses pour moi. Malmö est le club où j’ai débuté. J’y ai beaucoup de souvenirs, même si je n’ai pas remporté de trophée avec le club. Je suis originaire de la ville, j'y ai grandi. Avoir la possibilité de jouer contre eux en Ligue des champions… Il n’y a rien de plus beau !", a confié le joueur au site Internet du PSG.

Star à 19 ans. De son enfance difficile dans la banlieue populaire de Rosengard, "Ibra", fils d'un père bosnien musulman et d'une mère croate tsigane catholique, a tiré une terrible envie de revanche. Il la canalise sur le terrain en entrant au centre de formation du Malmö FF à l'âge de 15 ans.

A l'issue de la première saison d'"Ibra" chez les pros, le club est relégué en deuxième division. Alors âgé de 19 ans seulement, le jeune homme est propulsé joueur clé de l'équipe. Il inscrit 12 buts en 26 matches et participe grandement à la remontée du club dans l'élite.

A 19 ans, Ibrahimovic est l'attaquant star du club :

16 buts en 42 matches. Son physique imposant et sa technique hors norme aiguisent rapidement l’appétit de certains grands clubs. Habitué à regarder vers le Nord de l'Europe, le club néerlandais de l'Ajax Amsterdam accapare le génie en gestation en début de saison 2001-02. En 43 matches sous le match ciel et blanc et à peine plus de deux saisons, "Ibra" aura marqué la bagatelle de 16 buts en 42 matches. De quoi marquer l'histoire du club.

Ibrahimovic signe déjà quelques buts splendides avec Malmö :

Un ado suédois fan du Brésilien Ronaldo. Quatorze ans après son départ, Ibrahimovic va donc retrouver cette saison son club formateur, dans la plus prestigieuse compétition de clubs, après savoir posé ses valises à Amsterdam, Turin (Juve), Milan (Inter et AC), Barcelone puis Paris, parfois sur la trace de certaines de ses idoles, comme le Brésilien Ronaldo, dont le poster ornait sa chambre d'adolescent et qui a porté, comme lui, les maillots des deux clubs de Milan.



Quelques heures seulement avant le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions, "Zlatan" avait félicité son premier club, qualifié pour la deuxième fois de rang pour le Top 32 européen. "Je suis non seulement heureux pour le club, mais aussi pour la ville", confie encore "Ibra", qui avait également dit espérer dans son tweet espérer disputer la C1 sur le terrain de Malmö. "J’y suis né, j'y ai beaucoup d’amis. Je pense que les habitants sont très heureux de tout ce qu’il m’est arrivé. Ils m’ont apporté beaucoup. Du soutien, de l’énergie, de la motivation… et de l’adrénaline ! C’est pour cela que je suis devenu l’homme que je suis aujourd’hui. Malmö sera toujours ma maison. Je n’oublierai jamais d’où je viens. Où que j’aille, je les représenterai toujours."



L'annonce du retour de l'enfant prodigue sur la terre de ses premiers exploits, le 25 novembre prochain, a fait sauter le site Internet du club suédois. Les billets pour la rencontre se sont écoulés en une demi-heure. A Malmö, et malgré quelques sorties malheureuses sur le football féminin, l'un des moteurs du club, "Zlatan" reste une icône et en Suède, un symbole. "Surtout par les temps qui courent, "Zlatan" reste une fierté de la Suède, où on voudrait voir ça comme une réussite (de l'intégration)", nous explique Magnus Falkehed, correspondant à Paris du quotidien suédois Dagens Nyheter. "Mais ces derniers temps, il veut donner l'image d'un Zlatan un peu plus mature, pas forcément celui qui s'est sorti de la banlieue. Il essaie de prendre un autre poids avec l'âge."

Dès mardi, au Parc des Princes, près de 2.000 supporters de Malmö seront présents dans les tribunes pour assister à la première partie de retrouvailles forcément spéciales entre "Zlatan" et Malmö. Comment Ibrahimovic va-t-il appréhender ce match ? Sans doute à sa façon.