PSG : le casse-tête d’un éventuel transfert de Kylian Mbappé

  • A
  • A
PSG : le casse-tête d’un éventuel transfert de Kylian Mbappé
Kylian Mbappé face au PSG, le 29 juillet dernier lors du Trophée des champions. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Selon la presse espagnole, Kylian MBappé serait sur le point de signer avec le PSG. Mais l'opération est loin d'être simple. 

Après la folie Neymar, Paris pourrait bien frapper un deuxième grand coup sur le marché des transferts. Selon les informations du journal espagnol Marca, un accord aurait déjà été trouvé entre Monaco et le PSG pour la venue de l’attaquant tricolore, Kylian Mbappé. Et le club de la capitale serait prêt à mettre le paquet pour attirer le jeune joueur de 18 ans. Après les 222 millions d’euros déboursés pour Neymar, Paris pourrait signer un chèque de 180 millions à l’ASM. Mais ce transfert pourrait poser quelques problèmes au PSG, notamment pour rester dans les clous du fair-play financier imposé par l’UEFA.

Quels avantages pour Kylian Mbappé ? Le transfert de Neymar a évidemment penché dans la balance. Pouvoir jouer avec l’un des trois meilleurs joueurs du monde a, selon Marca, fini de convaincre Kylian Mbappé. Au-delà du challenge sportif proposé, Paris a aussi présenté des arguments difficiles à refuser à l’international tricolore. Celui qui était encore payé 90.000 euros par mois à Monaco pourrait toucher 18 fois plus s’il rejoint le PSG. Selon les informations de L’Equipe, les dirigeants qataris lui auraient proposé un salaire annuel de 18 millions d’euros, ce qui en ferait le deuxième joueur le mieux payé de l’effectif, juste derrière Neymar.

Paris a-t-il les moyens d’un tel montant ? On connaît les ressources financières du PSG. Signer un deuxième gros chèque dans l’été ne devrait pas poser trop de problèmes aux dirigeants qataris. L'écueil pourrait se situer ailleurs. Comme les clauses libératoires sont interdites en France, Paris serait obligé de s’entendre avec Monaco sur le montant du transfert. Or, on connaît bien les craintes et les réticences des dirigeants monégasques au moment de céder leur pépite à leur concurrent direct en Ligue 1. Mais en même temps, récupérer plus de 150 millions d’euros sur un joueur qui n’a réalisé qu’une (très) bonne demi-saison, c’est une occasion en or.

Football-Le-PSG-voulait-vendre-Di-Maria-en-Chine-cet-hiver

Le PSG obligé de vendre des joueurs ? A moins de s’exposer à de nouvelles sanctions de l’UEFA, les dirigeants parisiens seront dans l’obligation d’amortir ce nouveau transfert record – Mbappé deviendrait le 2e joueur le plus cher de l’histoire. A l’heure actuelle, les 13 millions d’euros de la vente pour Jean-Kévin Augustin (à Leipzig) seront un peu légers face aux 400 millions potentiellement dépensés. Le directeur sportif du PSG, Antero Henrique, essaiera bien sûr de se séparer des joueurs moins utilisés par Unai Emery (Jésé, Ben Arfa ou encore Krychowiak) mais il pourrait signer un bon de sortie à des joueurs mieux cotés comme Di Maria (en photo ci-dessus), Lucas ou Draxler.

Et le fair-play financier ? Après avoir été sanctionné en 2014 pour ne pas avoir respecté les règles imposées par l’UEFA, Paris doit faire très attention pour ne pas récidiver. Mais comment faire pour ne pas sortir des clous après de telles dépenses ? "Le club doit démontrer qu’il ne peut avoir des pertes sur trois ans qui ne dépassent pas 30 millions d’euros", expliquait fin juillet à L’Equipe Andrea Traverso, le responsable du fair-play financier à l’UEFA. Une des pistes serait d’amortir ces deux gros transferts (Neymar et Mbappé) sur la durée du contrat offert aux joueurs. En gros, si l’opération Neymar coûte un demi-milliard au PSG, ce dernier pourrait tabler sur 100 millions de dépenses chaque année pendant cinq ans. Paris compte aussi vendre des joueurs (voir plus haut) et engranger de plus gros revenus publicitaires grâce à l’arrivée de ces deux pépites.