PSG-Chelsea : à qui la belle ?

  • A
  • A
PSG-Chelsea : à qui la belle ?
Cesc Fabregas et Marco Verratti se retrouveront au printemps prochain pour une place en quart de finale. @ IAN KINGTON / AFP
Partagez sur :

CLASSIQUE -  S'il veut atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions pour la quatrième année consécutive, Paris devra venir à bout de Chelsea.

Après avoir terminé deuxième de son groupe de Ligue des champions, le PSG espérait éviter les deux grands favoris de la compétition lors du tirage des huitièmes de finale, lundi : le Barça tenant du titre et le Bayern Munich. Le sort a exaucé ce souhait en programmant un PSG-Chelsea pour la troisième fois en trois saisons dans la phase à élimination directe (aller le mardi 16 février et retour le mercredi 9 mars). Au passage, le PSG échappe également au beau collectif de l'Atlético Madrid et à la puissance offensive de Manchester City. 



Diego-Costa-Thiago-Motta

Chelsea, un bon tirage maintenant... "Nous avons beaucoup de respect pour eux. Nous jouons Chelsea pour la troisième année. C'est devenu une sorte de classique pour nous", s'est amusé le président parisien Nasser Al-Khelaïfi après le tirage au sort. Ce sera donc la belle. Et ce nouveau rendez-vous promet, après deux précédentes confrontations haletantes. En 2014, le club français s'était incliné de justesse (3-1, 0-2) sur un dernier but signé Demba Ba. Et, en 2015, le PSG avait réussi à renverser la vapeur à 10 contre 11 au match retour (1-1, 2-2 a.p.). A l'heure actuelle, Paris peut s'estimer plutôt heureux de ce tirage. Chelsea pointe en effet à la 16e place de Premier League après 16 journées (à 18 points du leader Arsenal, ndlr). Toute l'équipe semble actuellement en panne, son génie d'entraîneur José Mourinho itou.

... mais pas forcément en février. L'effectif du club londonien est quasiment le même que celui qui a affronté Paris la saison dernière, avec des pépites comme Eden Hazard et Cesc Fabregas, le dur au mal Diego Costa ou encore le portier Thibault Courtois. Convalescents, les Blues ont deux mois pleins pour se remettre sur pied. De son côté, Paris, qui dispose de 17 points d'avance sur son dauphin, Angers, pourra s'économiser en championnat et gérer au mieux l'état de forme de ses joueurs. 

Le tirage au sort des 8es de finale de la Ligue des champions : 

PSG (FRA) - Chelsea (ANG)
Juventus Turin (ITA) - Bayern Munich (ALL)
AS Roma (ITA) - Real Madrid (ESP)
Benfica Lisbonne (POR) - Zenit Saint-Pétersbourg (RUS)
Arsenal (ANG) - Barcelone (ESP/Tenant du titre)
La Gantoise (BEL) - Wolfsburg (ALL)
PSV Eindhoven (hol) - Atletico Madrid (ESP)
Dynamo Kiev (UKR) - Manchester City (ANG)