Blatter ne sera pas candidat à sa succession en février prochain

  • A
  • A
Blatter ne sera pas candidat à sa succession en février prochain
Partagez sur :

RENDEZ-VOUS - Le successeur de Sepp Blatter à la présidence sera par ailleurs désigné le 26 février prochain, a annoncé le comité exécutif de la Fifa lundi.

Depuis l'annonce faite par Sepp Blatter en juin dernier, la planète foot attendait de savoir quand allait se tenir l'élection du prochain président de la Fifa. La date est désormais connue, puisque le comité exécutif de la plus haute instance du foot mondial a annoncé que le scrutin se tiendrait le 26 février prochain, soit deux mois plus tard que ce qui était initialement prévu.

Blatter pas candidat. Une élection qui, les administrateurs de la Fifa l'espèrent, devrait mettre fin à plusieurs mois de tourmente et de polémiques qui ont fait suite au scandale de corruption qui a éclaboussé l'institution internationale jusque dans ses plus hautes sphères. Autre incertitude éclaircie lundi lors d'une conférence de presse surréaliste, Sepp Blatter a assuré qu'il "retournerait à son métier de journaliste", et donc qu'il ne se représenterait pas au poste de président de la Fifa, comme certains l'avaient annoncé. 



Platini le mieux placé. Les candidats au poste ont donc sept mois devant eux pour lancer leur campagne. Parmi les aspirants, l'actuel président de l'UEFA et meilleur ennemi de Sepp Blatter Michel Platini semble être le mieux placé pour l'emporter. Mais l'ancien Ballon d'Or n'a toujours pas officialisé sa candidature et réfléchit à son avenir. Il devrait se déclarer ou non candidat dans les 15 prochains jours, alors que quatre des six confédérations régionales de football se sont déjà exprimées en sa faveur.

Quid des autres candidats ? Pour l'instant, seul le "Pelé blanc", le Brésilien Zico, s'est déclaré officiellement, tandis que le jordanien Ali, rival de Blatter lors des dernières élections, s'est dit "disponible" pour occuper le poste.