Ligue des champions : pour le PSG, c’est déjà fini

  • A
  • A
Ligue des champions : pour le PSG, c’est déjà fini
Kevin De Bruyne a inscrit le but décisif mardi à Manchester.@ OLI SCARFF / AFP
Partagez sur :

Dominé par Manchester City (1-0), le Paris Saint-Germain échoue en quart de finale de la Ligue des champions pour la quatrième saison de suite.

En une semaine, le PSG n’a pas su rectifier le tir et s’éviter une vive désillusion. Battus à Manchester (1-0) après avoir concédé le nul au Parc des princes à l’aller (2-2), les joueurs de Laurent Blanc échouent une nouvelle fois en quarts de finale de la Ligue des champions. Une élimination qui marque un vrai coup d’arrêt dans la progression du club parisien, tenu aux portes du dernier carré de la plus belle des compétitions européennes pour la quatrième saison consécutive.

Après avoir buté sur le Barça l’an dernier, les Parisiens semblaient pourtant avoir hérité d’un adversaire à leur portée. Mais mardi soir, à l’Etihad Stadium, les joueurs de Laurent Blanc ont affiché les mêmes limites que la semaine passée au Parc des princes. Trop discrets, les attaquants ont buté sur Joe Hart pour leurs rares occasions. Et, dans un système expérimental en première période, la défense a souffert sous les coups de boutoir de Sergio Agüero avant de finalement céder devant Kevin De Bruyne (76e).

Le PSG logiquement sanctionné. Et encore, Agüero a laissé filer en première période une occasion rêvée d'assommer les Parisiens. Très en verve, l’Argentin a voulu tirer lui-même le penalty qu’il avait obtenu suite à une mauvaise relance de Serge Aurier, titulaire cette fois dans l’axe de la défense. Il a tiré à côté. À force d’errements, la sanction était pourtant inévitable pour les Parisiens, finalement punis suite à un corner mal repoussé.

Seulement capables de créer le danger sur un coup-franc supersonique de Zlatan Ibrahimovic en première période, les hommes de Laurent Blanc ont bien tenté de réagir. D’abord au retour des vestiaires, lorsque le retour au 4-3-3 leur a redonné un peu d’allant. Puis en fin de match, piqués au vif par l’ouverture du score mancunienne. Las, Lucas Moura et Zlatan Ibrahimovic se sont vus refuser deux buts pour des positions de hors-jeu. Et Edinson Cavani a perdu son duel avec Joe Hart (80e). Autant d’actions symptomatiques d’un PSG qui n’a pas su se mettre au niveau attendu.