Pour Jean-Claude Perrin, "la troisième place de Bolt est anecdotique"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien entraîneur d'athlétisme, consultant sur Europe 1, estime que la contre-performance du champion jamaïcain pour son dernier 100 m en individuel aux Championnats du monde ne nuira pas à son héritage. 

Usain Bolt voulait finir en beauté, samedi soir aux championnats du monde d'athlétisme, à Londres. Mais pour le dernier 100 m en individuel de sa carrière, le champion jamaïcain a été devancé par l'Américain Justin Gatlin, ne remportant que la troisième place. Une contre-performance qui n'entachera en rien son héritage selon Jean-Claude Perrin, ancien entraîneur d'athlétisme et consultant sur Europe 1. 

"Une fréquence, une explosion". Que retiendra-t-on de Bolt ? "Les titres et les records, trois fois de suite champion olympique sur 100 m, et puis ces soirées de Berlin où il bat les records du 100 m et du 200 m, et également les relais avec la Jamaïque..." estime Jean-Claude Perrin. "Un aspect technique très très important aussi : pour un grand gabarit, une fréquence, une explosion qui maintenant fait référence dans le monde du football, du basket, où les entraîneurs veulent s'inspirer de ce qu'il a créé."

"Cette joie intérieure". "En ce qui concerne la compétition d'hier soir, la troisième place est anecdotique", estime donc l'ancien entraîneur. "On va retenir surtout le contact qu'il a établi avec les spectateurs, avec les médias, cette joie intérieure qu'il a développée. C'est une porte ouverte pour le rêve et pour l'aventure pour la jeunesse."