Après la défaite en Albanie, le mea culpa de Patrice Evra

  • A
  • A
Après la défaite en Albanie, le mea culpa de Patrice Evra
Patrice Evra n'a pas digéré la défaite des Bleus face à l'Albanie, samedi soir. @ AFP
Partagez sur :

COLERE - Le latéral gauche de l'équipe de France n'a pas mâché ses mots après la défaite concédée face à l'Albanie (1-0), samedi soir.

INTERVIEW

Les Bleus sont dans le dur. L'équipe de France a été dominée par la modeste Albanie (1-0), samedi soir, et encaisse une deuxième défaite d'affilée après la Belgique (4-3), dimanche dernier. Cette nouvelle contre-performance n'a pas plu du tout à Patrice Evra, le latéral gauche des Bleus. "On avait l'habitude de mettre le bleu de chauffe. A la Coupe du monde, on a montré un beau visage aux Français, l'envie et le respect du maillot, et on l'a perdu depuis quelques matches", a déclaré le joueur de la Juventus Turin.

"Les critiques sont méritées." L'ancien capitaine des Bleus, déchu de son brassard après l'épisode de Knysna au Mondial 2010, en avait visiblement gros sur le cœur. "Perdre deux fois d'affilée ça fait longtemps que ce n'était pas arrivé à l'équipe de France. Il ne faut pas se cacher mais accepter les critiques, elles sont méritées. Certaines fois, on n'a pas conscience de la chance qu'on a. Combien de joueurs aimeraient être à notre place ? Des gens vont dire qu'il faisait chaud, que c'était l'Albanie mais c'est un manque de respect vis-à-vis de l'équipe de France", a-t-il ajouté.

Evra pas inquiet malgré tout. A un an du coup d'envoi de l'Euro, les Tricolores ont étalé d'inquiétantes faiblesses. Mais Patrice Evra refuse de céder à tout catastrophisme. "On a pris deux bonnes gifles. Maintenant je ne suis pas inquiet. Je pense qu'avant la Coupe du Monde, c'était bien pire que ça, et on avait fait une belle compétition. Mais il faut arrêter de penser au Brésil, on a un Euro à gagner chez nous. Ce sera très difficile, mais il va falloir se réveiller lors du prochain stage", a conclu le latéral gauche.