Pour Bordeaux, la Ligue Europa passe (presque) par la Chine

  • A
  • A
Pour Bordeaux, la Ligue Europa passe (presque) par la Chine
Partagez sur :

Le club au scapulaire dispute son match retour, jeudi, de qualification au Kazakhstan, à 6.000 kilomètres de chez lui. Soit le plus long déplacement d'un club français dans l'histoire des coupes d'Europe.

La Ligue Europa, ça se mérite. Et ça dépayse, aussi. Les Girondins de Bordeaux ne diront pas le contraire. Pour leur match retour de qualification, les hommes de Willy Sagnol sont… au Kazakhstan, plus précisément dans la ville d'Almaty à l'Est du pays et à moins d’une centaine de kilomètres de la Chine. C'est le plus long déplacement d'un club français dans l'histoire des coupes d'Europe. A l'aller, Bordeaux s'était imposé 1-0)

Perdu au beau milieu de l'Asie centrale, à prés de 6.000 kilomètres de chez eux, les Bordelais se sont préparés. Le club a contacté d'autres équipes qui ont joué au Kazakhstan pour mettre en place un plan de vol le plus court possible. Les Bordelais ont dû partir mercredi à l'aube pour ne pas subir de plein fouet le décalage horaire de 4 heures.

"Au bout de deux heures dans une cabine pressurisée, les métabolismes sont perturbés"

A leur arrivée, vers 13h, la découverte d’Almaty, entourée par le désert, n’a pas enchanté grand monde, ce que reconnait sans souci Jean-Louis Triaud, le président bordelais, au micro d’Europe 1 : "le souci c’est la longueur du déplacement. C’est surtout un problème pour les préparateurs physiques et le staff médical, pour que les garçons récupèrent le plus vite possible. Au bout de deux heures dans une cabine pressurisée, les métabolismes sont perturbés, donc il faut récupérer de ces transformations. Les quatre heures de décalage, c’est faisable, mais il faut prendre des précautions".

Et le président bordelais - qui voit dans le peu d’engouement suscité par la ville un bon moyen pour ses joueurs de rester bien concentré, de conclure, ambitieux : "il ne reste plus qu’à remplir notre mission en se qualifiant pour la compétition".

Saint-Etienne joue aussi sa qualification

Tenus en échec au match aller (1-1), les hommes de Christophe Galtier tenteront de faire la différence face aux Moldaves du Milsami Orhei, également jeudi. En cas de qualification, Saint-Etienne retrouverait en Ligue Europa l’AS Monaco, Marseille et, potentiellement Bordeaux.