Pluie à Roland-Garros : "problématique, pas encore catastrophique" pour Guy Forget

  • A
  • A
Partagez sur :

Le directeur du tournoi parisien a regretté l'absence de toit, mais espère pouvoir rattraper le retard accumuler ces derniers jours. 

INTERVIEW

Décidément, rien ne se passe comme prévu cette année à Roland-Garros. La pluie a entraîné le report de tous les matches, lundi, pour la première fois depuis 16 ans. Guy Forget, le directeur du tournoi parisien, a regretté l'absence d'un toit pour pallier aux aléas météorologiques. Mais l'ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis espère pouvoir rattraper le retard accumuler ces derniers jours. "C’est problématique, pas encore catastrophique. On espère rattraper notre retard dans les prochains jours", a expliqué Guy Forget, lundi soir sur Europe 1. 

"Les prévisions météorologiques ne sont pas très bonnes." "Les prévisions météorologiques ne sont pas très bonnes. Je ne sais pas si, demain, on pourra terminer tous les matches", a cependant poursuivi le directeur de Roland-Garros. Le mauvais temps devrait en effet être encore présent ces prochains jours à la Porte d'Auteuil. Problème : les travaux pour doter Roland-Garros d'un court couvert ne se termineront pas, au mieux, avant 2020. "Aujourd’hui, tous les Grand Chelem ont leur court couvert (sauf Roland-Garros, donc, ndlr). Normalement, le toit devrait être terminé en 2020. C’est la dernière pièce de ce puzzle, puisque les travaux ont déjà commencé."

"C'est frustrant." Guy Forget a également exprimé sa peine pour les spectateurs, empêchés de voir du tennis par le mauvais temps. "On change l’ordre des matches, on perd toute une journée. C’est également par rapport aux spectateurs. Des gens viennent des quatre coins de la France et sont obligés de regarder la pluie toute la journée : c’est frustrant", a conclu le directeur du tournoi. Maigre consolation pour les spectateurs : ils pourront se faire rembourser leurs billets.