Play-offs - NBA : Boston se prend un mur à Washington

  • A
  • A
Play-offs - NBA : Boston se prend un mur à Washington
John Wall permet à Washington de revenir à 3-3 face à Boston@ Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Boston s'est incliné sur le parquet de Washington (91-92), vendredi, suite à un shoot miraculeux de John Wall à moins de quatre secondes du terme. Les deux équipes sont désormais à égalité dans leur série de play-offs (3-3) et devront jouer un match 7 décisif à Boston.

Washington n'est pas mort. Et les Wizards le doivent beaucoup à John Wall, auteur du panier de la victoire à moins de quatre secondes de la sirène, vendredi face à Boston. Alors que son équipe était menée (91-88), le meneur a pris ses responsabilités pour inscrire un panier à 3 points décisif qui permet à son équipe d'être encore en vie dans ces play-offs 2017. Les deux équipes en sont désormais à 3-3 dans leur série et devront donc s'affronter dans un match 7 décisif, lundi à Boston, pour espérer rejoindre Cleveland en finale de Conférence Est.

Les Celtics n'ont pas enterré Wall. "Les matchs 7 sont ceux qui permettent d'écrire les plus belles pages de la carrière d'un joueur", a commenté Isaiah Thomas, le meneur des Celtics, qui voit donc quand même un peu de positif dans le revers de son équipe sur le parquet du Verizon Center. Les joueurs de Boston s'étaient d'ailleurs présentés dans la salle de Washington vêtus tout en noir, avant la rencontre. Visiblement, John Wall n'a pas apprécié en le faisant savoir sur le terrain (26 points), mais aussi face aux caméras : "Ne venez pas dans ma ville comme si vous étiez là pour mes funérailles. J'ai trop d'orgueil et j'ai trop travaillé pour m'arrêter là."

Série sous tension. Une déclaration qui ne fait qu'illustrer un peu plus la tension qui règne entre les deux équipes depuis le début de la série. Une violente bagarre avait notamment éclaté sur le terrain lors du match 3. "Une telle série ne pouvait que se décider dans un match 7", a d'ailleurs estimé Bradley Beal, l'arrière des Wizards, auteur de 33 points.

Boston invaincu chez lui. Brad Stevens, l'entraîneur de Boston, s'est malgré tout montré fair-play en félicitant John Wall : "On s'est bien battus, mais ce match très serré entre deux belles équipes a été décidé par un super shoot de Wall à qui je tire mon chapeau." Il peut toutefois se rassurer. La dernière rencontre de la série aura lieu au TD Garden, où son équipe est invaincue depuis le début des play-offs.


Résultat de vendredi :

Boston Celtics - Washington Wizards : 91-92