Play-offs NBA : Boston attaque fort, fin de parcours pour les Clippers

  • A
  • A
Play-offs NBA : Boston attaque fort, fin de parcours pour les Clippers
Avec ses 33 points, Isaiah Thomas (à droite) a apporté la victoire à son équipe de Boston@ MADDIE MEYER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Isaiah Thomas a encore impressionné face à Washington, aussi bien parce qu'il a marqué 33 points que parce qu'il a traversé tous les États-Unis pour jouer ce match après les obsèques de sa soeur cadette.

Boston a lancé le second tour des play-offs NBA en dominant Washington (123-111) dimanche, tandis que les Clippers ont mordu la poussière à domicile (104-91) face à Utah, qui va maintenant défier Golden State.

Isaiah Thomas a encore impressionné. Les Celtics ne pouvaient pas plus mal débuter leur duel contre les Wizards : ils ont encaissé un cinglant 16-0 qui les a secoués pendant les deux premières périodes, mais qui ne les a pas mis KO. Le meneur-vedette de Boston, Isaiah Thomas, a stabilisé son équipe puis a écoeuré, à partir de la troisième période, Washington, qui a sombré après la sortie sur blessure à une cheville de Markieff Morris.

Un drame personnel. Thomas a encore une fois impressionné ses coéquipiers et son entraîneur Brad Stevens : parce qu'il a marqué 33 points, mais surtout parce qu'il arrive à faire abstraction d'un drame personnel. La veille, il avait en effet assisté dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis) aux obsèques de sa soeur cadette morte à 22 ans dans un accident de voiture.

Alors que ses dirigeants voulaient qu'il reste auprès des siens, il a retraversé tous les États-Unis pour pouvoir disputer le match de dimanche : "Le basket est ce qui me fait tenir bon, tout ce que je fais en ce moment, c'est pour ma soeur", a-t-il expliqué. "C'est dur mais ce sont les play-offs, j'ai donné tout ce que j'avais pour l'équipe", a assuré Thomas qui a perdu une dent après avoir reçu un coup de coude d'Otto Porter durant le premier quart-temps. 

Retrouvez les meilleurs moments d'Isaiah Thomas :

Boston en tête. "Je ne sais pas comment il fait, j'aimerais avoir sa force de caractère. Je suis en admiration devant sa capacité à affronter ce qu'il vit et à exceller sur le terrain", a admis Stevens. Grâce à Thomas, Jae Crowder (24 points) et Al Horford (21 points), Boston mène une victoire à zéro avant le match n°2, toujours au TD Garden, mardi.

Fin de l'aventure pour les Clippers. Les play-offs sont en revanche finis pour les Clippers qui ont connu une énième désillusion. Deux jours après une victoire convaincante à Salt Lake City, ils ont sombré face à Utah dans la dernière rencontre du 1er tour. Chris Paul, qui tenait la franchise californienne à bout de bras depuis la blessure de Blake Griffin, a été limité à 13 points, tandis que le Jazz, malgré les déboires avec les arbitres de son pivot français Rudy Gobert - trois fautes personnelles en cinq minutes -, s'est envolé durant la troisième période sous l'impulsion de Derrick Favors (17 points) et de Gordon Hayward (26 points).

L'intersaison des Clippers pourrait être sanglante : Chris Paul et/ou Blake Griffin pourraient partir tandis que l'entraîneur Doc Rivers est de plus en plus critiqué. "C'est la meilleure équipe au monde", a admis Gobert, qui ne se ressent presque plus de sa douleur à la cheville droite, blessée lors du match n°6. "Nous sommes une équipe jeune mais nous pouvons gagner, on a tous les atouts pour y parvenir (...) Notre but, c'est le titre. On est conscient que cela ne sera pas facile mais on sait aussi qu'on peut relever ce défi", a-t-il conclu.