Pays-Bas/France : et revoilà Paul Pogba !

  • A
  • A
Pays-Bas/France : et revoilà Paul Pogba !
Paul Pogba a marqué le but de la victoire contre les Pays-Bas.@ EMMANUEL DUNAND / AFP
Partagez sur :

Critiqué après sa prestation face à la Bulgarie, le milieu de Manchester United a livré un grand match en marquant l’unique but de la victoire des Bleus contre les Pays-Bas.

En milieu comme en attaque, Didier Deschamps fait face au même défi depuis de longs mois. Un défi qui a tout d’un problème de riche : concilier tous les talents de l’équipe de France, pour faire des Bleus une machine à gagner. Devant, la mission est presque accomplie, avec un leader désigné, Antoine Griezmann, et des joueurs complémentaires et intéressants, d’Olivier Giroud, son partenaire habituel, à Kevin Gameiro, titulaire lors des deux derniers matches.

Un joueur très attendu. Mais au milieu, l’équation a toujours semblé plus complexe à résoudre. Parce que la principale inconnue s’appelle Paul Pogba, le joueur le plus attendu de l’équipe. Avec plus de 40 sélections au compteur et le titre symbolique de joueur le plus cher de l’histoire du foot à 23 ans seulement, pas étonnant qu’il suscite autant d’espoirs. Et parfois autant de déceptions, comme après la victoire des Bleus contre la Bulgarie vendredi (4-1), où il ne s’est guère montré à son avantage. Sa prestation a relancé un débat déjà d’actualité lors de l’Euro. Faut-il se passer de Pogba pour préserver l’équilibre des Bleus et titulariser N'Golo Kanté ?

Assumer sa fonction et la dépasser. Le match de lundi soir contre les Pays-Bas a livré son verdict. En jouant d’abord très simplement, sans perdre de ballons ou presque, puis en alternant jeu court et jeu long, ou encore en dominant ses adversaires dans le jeu aérien, Paul Pogba a (encore une fois) prouvé qu’il pouvait être utile à l’équipe de France dans ce rôle plus défensif que lui attribue Didier Deschamps. Mieux, il a prouvé qu’il pouvait lier l’essentiel, bien tenir son poste, au luxe, à savoir faire des différences. Car si les Bleus repartent des Pays-Bas avec trois points cruciaux dans la course à la qualification pour le Mondial 2018 ce soir, c’est avant tout grâce à lui.

Un missile Pogbalistique. Et pour cause, Pogba a non seulement marqué le seul but de la rencontre d’une lourde frappe à la demi-heure de jeu, mais il a aussi orienté le jeu, lancé à plusieurs reprises Moussa Sissoko, Djibril Sidibé ou encore Layvin Kurzawa dans les espaces laissés sur les côtés. Après avoir ouvert le score, Pogba n’a pas manifesté sa joie, comme s’il n’avait fait que son devoir, s’inscrivant dans la veine des déclarations de Didier Deschamps vendredi soir : "Pogba peut et doit mieux faire". Lundi soir, la mission a été accomplie. Pas sûr malheureusement que cela suffise à apaiser l'éternel débat autour de son rendement.