Foot : jouer de jour pour éviter la crise
LIGUE DES CHAMPIONS, 24 novembre - L'Argentin inscrit son sixième but de la saison dans la compétition face à des Grecs totalement dépassés par les Blaugrana (0-3). © Reuters

FOOT - Le club grec du Panathinaïkos a trouvé la solution pour lutter contre la crise économique.

Le Panathinaïkos, en proie à des graves problèmes financiers, ne peut plus faire face à ses factures d'électricité, si bien que le gestionnaire de son stade a demandé mercredi que le club de la capitale ne dispute plus que des rencontres en journée. "En raisons de ses difficultés financières, le Panathinaïkos n'est plus en mesure de satisfaire ses engagements financiers vis à vis du stade", a indiqué dans une lettre adressée à la Ligue et à la Fédération grecques, ainsi qu'à une chaîne de télévision, Petros Galaktopoulos, président de la société-gestionnaire du Stade olympique. "Pour cette raison, il faut que le club ne dispute ses matches à domicile qu'en journée, afin qu'il n'ait pas à payer des frais supplémentaires d'éclairage, ce qui alourdirait ses arriérés", poursuit le texte.