Vairelles, de la prison au slam

  • A
  • A
Vairelles, de la prison au slam
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - L'ex-international, sorti de prison il y a deux ans, a co-signé plusieurs titres de slam.

L'expérience a de quoi surprendre. Deux mois et demi après avoir quitté la maison d'arrêt de Metz, où il était incarcéré après avoir été mis en examen pour tentative d'assassinat, Tony Vairelles "se lance" dans la musique, avec un ancien codétenu avec lequel il jouait au foot en prison. Leur style : le slam, où des textes sont déclamés sur des sons mid-tempo.

Il ne faut pas y voir la recherche d'une seconde carrière mais plutôt l'envie de rendre compte d'une réalité. "On n'a aucune prétention, par contre ce qu'on fait, c'est du sérieux", explique l'ancien joueur de Nancy, qui compte 8 sélections chez les Bleus. "En parlant de ce qu'on vivait tous les deux, on a écrit quelques chansons parce qu'en prison, souvent, vous êtes privés de tout, même de vous exprimer."

"On n'a aucune prétention, mais c'est sérieux", dit Vairelles:

 

"On a joué en fin de compte nos idées à nous deux en étant toujours positifs, parce que Tony a une vie plus posée que moi, il n'a pas une vie de délinquant, il a une vie de footballeur professionnel", explique Thierry Coignard, ancien codétenu devenu ami de Vairelles et "plume" principale de ce projet. Cette vie de désormais ex-footballeur professionnel a basculé un soir d'octobre 2011 quand il a été interpellé avec trois de ses frères pour avoir tiré sur des videurs d'une boîte de nuit dans la banlieue de Nancy. Vairelles a passé cinq mois en prison.

"Ça a été cinq mois très difficiles, mais ça va", concède Vairelles. "Même dans une expérience traumatisante, il faut chercher les points positifs et essayer d'avancer. En plus, dans mon affaire, je fais confiance à la justice, ils ont déjà ouvert les yeux." Vairelles, qui reste placé sous contrôle judiciaire, et son ami ont réalisé une maquette de cinq titres, avec des arrangements et une musique assurés par Philippe Viatot, du studio Platine. Et sont actuellement dans l'attente d'un producteur...