Une amende pour un tweet homophobe

  • A
  • A
Une amende pour un tweet homophobe
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Un joueur anglais a écopé d'une amende de 7.000 euros pour homophobie.

L'insulte sur le site de microblogging Twitter est condamnable. Même quand on est un joueur de foot. Michael Ball, l'ancien défenseur de Manchester City, en a fait l'expérience cette semaine.Grand fan d'une émission de téléréalité anglaise, "I'm a celebrity... Get me out of here!", le footballeur s'est quelque peu emporté contre l'un des candidats. Sanction immédiate.

Une amende et une rupture de contrat

Le tweet est très violent. Jugez plutôt : "Cette sale pédale ! Retourne à ta machine à coudre dans Coronation street (soap opera anglais très connu, ndlr). Chochotte". La Ligue de football n'a pas traîné pour le sanctionner en lui adressant une amende de 6.000 livres (soit près de 7.200 euros). Le contrat du défenseur de Leicester City, club de deuxième division britannique, a également été rompu du jour au lendemain (sans lien apparent avec l'incident). C'est ce qu'on appelle la double peine. 

Michael Ball est le deuxième footballeur sanctionné en très peu de temps, en Angleterre. Il y a deux semaines, Lee Stale, joueur d'Oxford City, dans la Southern Football League Premier Division, soit l'équivalent de la septième division anglaise, avait été licencié, lui aussi, pour un tweet homophobe.