Twitter : déferlante raciste contre un garçon de 10 ans

  • A
  • A
Twitter : déferlante raciste contre un garçon de 10 ans
@ REUTERS
Partagez sur :

RACISME - L'interprète de l'hymne américain avant la finale de NBA a suscité des commentaires racistes.

Symbole du patriotisme américain, l'hymne national est chanté avant chaque match de la finale de NBA. Mardi dernier, c'est un jeune garçon d'origine hispanique vêtu d'une tenue de mariachi qui l'a entonné sur le parquet de San Antonio (Texas), à l’occasion de la troisième manche de la finale. Son interprétation a suscité de nombreux commentaires racistes sur Twitter et Facebook.

Soutenu par Barack Obama et Eva Longoria

De-la-Cruz-3
Sebastien De La Cruz est un ancien participant de l'émission "America's got talent". A seulement 10 ans, il était extrêmement fier d'interpréter le "Star-Spangled Banner" en ouverture du 3e match opposant Miami à l'équipe locale de San Antonio, une ville du Texas proche de la frontière mexicaine où plus de 63% de la population est d'origine hispanique.

Son apparition, en tenue traditionnelle de mariachi noire et argent (les couleurs des Spurs) a suscité sur Twitter et Facebook une avalanche de messages racistes, certains utilisateurs l'invitant à "rentrer dans son pays" et l'accusant de ne "pas être américain". Le jeune garçon a lui-même précisé qu'il était né et avait grandi à San Antonio, invitant sur son propre compte Twitter à "ne pas écouter les commentaires négatifs".

De nombreuses personnes, dont le maire de la ville Julian Castro, se sont également exprimées sur les réseaux sociaux pour afficher leur soutien à Sebastien. Barack Obama s'est fendu, lui aussi, d'un message personnel sur Twitter. Le président américain l'a félicité pour sa deuxième intervention. Car le club de San Antonio a décidé de le maintenir pour le quatrième match, disputé jeudi soir (et perdu par les Spurs).



L'actrice Eva Longoria, elle-même d'origine hispanique, a soutenu le jeune garçon sur son compte Twitter. "En tant que américano-mexicaine, je suis très fier de Sebastien De La Cruz, un merveilleux symbole de ce qu'est l'Amérique aujourd'hui".