Tout doit disparaître à l'Espanyol

  • A
  • A
Tout doit disparaître à l'Espanyol
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'Espanyol Barcelone a décidé de mettre tout son effectif en vente au prochain mercato.

A Barcelone, il y a le grand Barça de Lionel Messi, un club qui empile les victoires tous les week-ends, placé tout en haut de la hiérarchie mondiale du foot. Et puis, il y a l'Espanyol. Un club avec beaucoup moins de stars qui rivalise pourtant avec les plus grosses écuries de la Liga. Comme de nombreux clubs espagnols, la deuxième équipe catalane est extrêmement endettée. Et pour essayer d'assainir ses finances, les dirigeants ont trouvé une solution assez originale : mettre en vente tous les joueurs.

Une dette de 160 millions d'euros

Depuis une saison, l'Espanyol Barcelone est géré par Ramon Condal, surnommé le "Angela Merkel masculin de la Liga". Cet homme d'affaires de 74 ans est réputé pour ses politiques d'austérité. Arrivé l'été dernier au club, il s'est immédiatement attaqué aux finances catastrophiques, selon le quotidien L'Equipe

Si les joueurs n'ont pas de retard dans le règlement de leurs salaires, le versement des primes sera échelonné sur plusieurs saisons. Avec une dette de 160 millions d'euros, quatre fois supérieur au budget du club, Ramon Condal n'a pas trouvé d'autre solution que de placer tout son effectif sur le marché des transferts, l'été prochain.

Des joueurs de la réserve

Mais cette fois, Ramon Condal veut aller plus loin. L'entraîneur de l'Espanyol Barcelone et ancien joueur du PSG, Mauricio Pochettino, devra certainement composer avec un effectif restreint la saison prochaine. Mais l'Argentin a l'habitude. Depuis son arrivée en 2009, il a déjà lancé 24 joueurs issus de la réserve. Et la formule semble fonctionner. Actuellement 7e de la Liga, les Blanc et Bleu luttent toujours pour une place en Coupe d'Europe.