Tomic refuse de se plier à un contrôle routier

  • A
  • A
Tomic refuse de se plier à un contrôle routier
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - La jeune star du tennis australien a été pris en chasse par la police.

Bernard Tomic a un petit problème de vitesse. La valeur montante du tennis australien s'est retranché chez lui à Gold Coast après avoir refusé de se soumettre jeudi à un contrôle de police alors qu'il était au volant d'une voiture de sport. C'est le quotidien Courier Mail qui a révélé l'affaire.

Un permis provisoire et une autorisation spéciale

Tomic, 19 ans, propriétaire d'une BMW M3 orange d'une valeur de 150.000 dollars australiens (100.000 euros) possède un permis provisoire et bénéficie d'une autorisation spéciale pour se rendre aux entraînements avec ce type de grosse cylindrée.

Selon le Courier Mail, le jeune tennisman a été pris en chasse jusqu'à son domicile par la police après avoir refusé de se ranger sur le bas-côté lors d'un contrôle routier. Tomic, qui s'est enfermé chez lui, a même accusé la police de harcèlement après plusieurs contrôles. Selon un inspecteur de police de Gold Coast, le jeune joueur s'est vu signifier jeudi deux infractions en relation avec son permis provisoire.

Bernard Tomic a atteint la semaine dernière les huitièmes de finale de l'Open d'Australie, éliminé par son idole Roger Federer.