Sarah Hébert, l'Atlantique à cœur

  • A
  • A
Sarah Hébert, l'Atlantique à cœur
@ MAXPPP
Partagez sur :

VOILE - La championne de windsurf, opérée du cœur, s'est lancée à l'assaut de l'Atlantique.

Quadruple championne de France, championne d'Europe et vice-championne du monde de windsurf, la Française Sarah Hébert s'est lancée mercredi dans la traversée de l'océan Atlantique avec une planche à voile de série. L'exploit est d'autant plus remarquable que Sarah Hébert vit avec un défibrillateur depuis la découverte d'un trouble cardiaque lors d'un contrôle de routine, il y a six ans.

"Je veux réaliser cet exploit par goût de la vie et de la glisse, explique-t-elle au quotidien régional Le Télégramme. Lorsque j'ai appris que mon cœur ne me permettrait plus de vivre à 100% ma passion, j'ai d'abord eu du mal à accepter cette réalité. Puis j'ai compris que le défibrillateur pouvait m'offrir une seconde vie. Après la douleur, l'acceptation de ce corps étranger et le fait d'avoir retrouvé mon niveau professionnel m'ont fait comprendre que cet exploit était à ma portée." 

Sarah Hébert s'explique au micro du Télégramme :

 



 







 





La jeune femme est partie de la plage de Ngor, au nord de Dakar, au Sénégal, pour une traversée d'environ 4.000 km qui la mènera en 25 jours jusqu'à Saint-François en Guadeloupe. Accompagnée d'un catamaran suiveur mené par un équipage de quatre personnes, la Française entend naviguer six à huit heures par jour.