Sagan, marche avant, roue arrière

  • A
  • A
Sagan, marche avant, roue arrière
@ MAXPPP
Partagez sur :

PHOTO - Le Slovaque, 23 ans, a remporté dimanche Gand-Wevelgem, sa première grande classique.

Deuxième de Milan-San Remo puis du GP E3, vendredi dernier, le Slovaque Peter Sagan (Cannondale), le nouveau "cannibale" du cyclisme mondial, a remporté dimanche la première classique d'envergure de sa carrière, Gand-Wevelgem, en Belgique, signant par la même occasion son sixième succès de la saison. "Cette course n'est peut-être pas du niveau de San Remo, du "Ronde" (Tour des Flandres, ndlr) ou de Paris-Roubaix, mais c'est tout de même ma première grande victoire dans une classique. J'en suis très fier", a insisté Sagan, qui avait ramené le Maillot Vert sur les Champs-Elysées lors du Tour de France, l'an dernier. Battu au sprint à San Remo, le coureur de l'équipe Cannondale n'a cette fois pas pris le moindre risque et a décidé d'attaquer à 3,5 kilomètres de l'arrivée. "Je n'ai pas voulu miser sur le sprint. J'avais dix adversaires à surveiller, j'ai pensé que c'était trop... Je me sentais très fort. Attaquer fut sans doute la meilleure décision pour éviter toute mauvaise surprise." Isolé en tête, Sagan a pu fêter cette victoire de prestige avec une roue arrière. Dimanche, le fantasque Slovaque sera avec le Suisse Fabian Cancellara (Radioshack) le favori n°1 du Tour des Flandres.