Rooney, le bon coup de poignet

  • A
  • A
Rooney, le bon coup de poignet
@ Montage REUTERS/Twitter
Partagez sur :

EXPLICATION DE TWEET - La star de Manchester United s'excuse auprès d'un enfant sur Twitter.

Les acteurs du sport utilisent de plus en plus Twitter. Mais, en 140 signes, il n'est pas toujours facile de comprendre ce qu'ils veulent dire. Europe1.fr déniche les informations et les messages derrière leurs mots avec l'"explication de tweet".

Tweet de Rooney (930x620)

© Capture d'écran Twitter.


"Je tiens à m'excuser auprès de Jamie Thomas. J'ai fait le nécessaire pour qu'une lettre et un maillot dédicacé soient envoyés à son domicile. Remets-toi bien." Wayne Rooney s'excusant sur son compte Twitter auprès d'un adversaire qu'il aurait blessé ? Ce n'est pas tout à fait ça... En effet, Jamie Thomas n'est pas footballeur, mais supporter.

Dimanche, cet enfant de 9 ans avait pris place au premier rang dans le Molineux Stadium de Wolverhampton pour y voir son équipe favorite de Manchester United. Pour la première fois. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'en souviendra. Sur une lourde frappe de Wayne Rooney, tentée à l'entraînement, Jamie a essayé de stopper le ballon... Et patatras !

Poignet cassé et plâtre dans la foulée

Le jeune supporter de MU, qui vit son bras enfler et son plaisir gâché, en fut quitte pour une visite au poste de secours à la mi-temps. Le verdict : poignet cassé, une bonne partie de la deuxième période passée à se faire soigner et plâtre obligatoire à la sortie du stade. "Ça l'a un peu secoué, mais il s'en est remis et je ne pense pas que ça l'empêchera d'aller voir d'autres matches", a déclaré son père, Andy Thomas, au quotidien Shropshire Star. "Je ne pense pas que Rooney ait réalisé ce qu'il a fait, sinon je suis sûr qu'il serait passé."

Quelques jours après la rencontre, Rooney, bien aidé par la médiatisation de l'"affaire", a, cette fois, "réalisé" que sa frappe non cadrée avait touché un enfant. Jeudi soir, il a publié un premier tweet : "Si j'ai cassé le poignet de cet enfant, j'en suis désolé. Si les parents entrent en contact avec le club, je lui signerais un tee-shirt avec plaisir." Finalement, à peine une heure plus tard, Rooney expliquait avoir fait le nécessaire pour que le maillot dédicacé soit envoyé. Ne manque plus que sa griffe sur le plâtre de Jamie...