Real : le geste polémique de Di Maria

  • A
  • A
Real : le geste polémique de Di Maria
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

VIDEO - L'Argentin a mis la main au short en sortant. Le Real Madrid a ouvert une enquête.

Di Maria dans "Marca" (930x1240)

© Marca

"Tocado". Touché. C'est par cet habile jeu de mots que le grand quotidien sportif madrilène, Marca, présente mercredi l'affaire qui secoue la Maison-Blanche depuis lundi soir et la rencontre de la 18e journée de Liga entre le Real Madrid et Celta Vigo (3-0). Remplacé peu après l'heure de jeu sous les sifflets nourris du stade Santiago-Bernabeu, Angel Di Maria a quitté la pelouse en mettant brièvement sa main droite sur ses parties génitales.

Di Maria se touche les parties génitales en sortant :

Di Maria avec le Real (930x620)

© REUTERS

Il n'a pas fallu longtemps pour que la presse s'empare de ce geste, qualifié de "laid". Devant le branle-bas de combat provoqué par cette sortie, le club a été contraint de réagir : il a annoncé l'ouverture d'une enquête mais a également largement donné la parole à son joueur. "J'ai fait un geste normal quand je sortais", explique Di Maria, pris en grippe par l'exigeant public de Bernabeu après des performances moyennes. "Il n'y avait rien contre les spectateurs ni contre l'entraîneur. C'était un geste naturel que fait tout homme (...) On le fait souvent sur le terrain (...) S'il y a des gens qui ont été gênés, je leur demande pardon mais à la télé, on voit que ça dure un millième de seconde. Ce n'est rien. Ce n'est pas comme si je l'avais fait longtemps et sciemment."

Un peu gros... Le joueur a fait ce geste en sachant pertinemment que les caméras étaient braqués sur lui au moment de son remplacement par Gareth Bale, l'homme qui l'a mis sur le banc. S'il reprend certaines déclarations de Di Maria, qui joue les persécutés - "il semble que je doive toujours éclaircir quelque chose", "quand les autres font un geste, personne ne leur demande rien", "la chasse est ouverte quand il s'agit de moi" -, le quotidien As souligne que cette affaire fragilise un peu plus l'avenir de Di Maria chez les Merengue.

En contrat jusqu'en 2018, l'Argentin a perdu une place de titulaire inamovible, ce qui n'est jamais une bonne chose une année de Coupe du monde. Pour autant, l'entraîneur du Real, Carlo Ancelotti, a indiqué la semaine dernière que personne n'allait quitter le club et que personne n'allait y arriver. Mercredi, l'ancien coach du PSG a même estimé que le dossier était "clos". "Je crois que l'affaire Di Maria doit se refermer rapidement, parce que nous avons beaucoup de matches à jouer et nous avons besoin de ses performances", a souligné le "Mister". Les joueurs, eux, se sont montrés un peu plus taquins. Le défenseur du Real, Sergio Ramos, a ainsi twitté une photo de lui après la rencontre, juste devant une photo de Michael Jackson, un précurseur en matière de toucher...





"J'espère que vous avez passé une bonne Epiphanie. Nous, nous avons obtenu trois points. On continue ! Bonne nuit !"