Quevilly-OM : le match Diarra-Diarra

  • A
  • A
Quevilly-OM : le match Diarra-Diarra
@ Montage MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Les deux frères Diarra, Alou et Zanké, seront opposés mardi soir.

La rencontre entre Quevilly, club amateur de National, et l'Olympique de Marseille, géant en perdition au niveau national, mardi soir, en quarts de finale de la Coupe de France, est une affiche forcément un peu singulière. Mais elle l'est encore plus pour deux joueurs : Alou Diarra et Zanké Diarra, qui sont frères. L'un, Alou, 30 ans, joue à l'OM et figure à la 12e place des joueurs les mieux rémunérés de France (3,8 millions d'euros annuels). L'autre, Zanké, 26 ans, est l'un des pions essentiels de l'USQ, habitué aux épopées en Coupe de France.

"Je voulais éviter de jouer contre lui"

"C'est une situation inédite de rencontrer mon petit frère", reconnaît Alou, international français (26 sélections). "Je voulais éviter de jouer contre lui, c'est la famille. Mais maintenant c'est fait, (...) il n'y aura pas d'état d'âme." Les deux joueurs évoluent au milieu du terrain mais ne présentent pas exactement le même profil. "Il est beaucoup plus joueur, c'est plus un distributeur. Moi je suis un récupérateur, lui ce n'est pas un joueur de pressing", commente Alou, qui était allé observer son frère lors de Martigues-Quevilly (1-1), en novembre dernier. Les joueurs de Quevilly "jouent bien au ballon. Il faudra faire un match plein et commettre le moins d'erreurs possibles." L'issue de cette rencontre, capitale pour l'OM, qui reste sur six défaites toutes compétitions confondues, pourrait se jouer au milieu. Entre frères.