Quand Domenech ne se fait pas prier

  • A
  • A
Quand Domenech ne se fait pas prier
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'ex-sélectionneur voyait mal comment le Barça pouvait être éliminé.

Depuis qu'il n'est plus sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech a un peu plus de temps libre.  Le consultant de Ma chaîne sport s'amuse ainsi à tweeter de plus en plus. Dimanche, il a ainsi expliqué "avoir fait son devoir de citoyen à l'heure de l'apéro". Soit.

Ce qui est plus intéressant (ou plutôt marrant), c'est quand Raymond Domenech parle de football. On l'a connu (gentil) donneur de leçon à José Mourinho ou Nicolas Anelka, on l'a découvert mardi soir (mauvais) pronostiqueur. En effet, alors qu'il suivait Barcelone-Chelsea, en demi-finales de la Ligue des champions, le technicien lyonnais a fait cette réflexion après l'exclusion de John Terry : "Si à 11 contre 10 le Barça ne se qualifie pas je rentre dans les ordres."



Problème, moins de dix minutes plus tard, Chelsea revenait au score et un peu plus d'une heure plus tard, se qualifiait pour la finale. Et la twittosphère s'est alors amusée à railler les qualités de pronostiqueur (et de blagueur ?) de "Ray", l'enjoignant gentiment à tenir sa promesse...

A la décharge de Domenech, personne ou presque ne se serait hasardé à pronostiquer une qualification de Chelsea alors que le Barça menait, à domicile et en supériorité numérique. A l'issue de la rencontre, l'ancien coach des Bleus s'est amusé de son erreur, en multipliant dans ses tweets les références religieuses.



"J'ai confiance Dieu ne pourrait pas me supporter sous ses ordres", "Aux ordres... De l'injustice", "Le système à 3 défenseurs du Barça est à remettre en cause. C'est à méditer", "L'adversaire sait qu il aura toujours une occasion de but. Et moi de prier", "Je choisis les Jésuites comme ça il n y a que la tenue à changer".

Interrogé sur son erreur, Domenech a confié avoir pris tout ça avec le sourire. "Que les gens répondent à ça en se moquant un petit peu de moi, comme je l'ai fait moi-même, je trouve que c'est super !", a-t-il convenu au micro de RTL. "Si tous les gens gagnaient tous leurs pronostics, il n'y aurait plus de concours de pronostics, et dans les pronostics j'ai toujours été très, très mauvais !" C'est lui qui le dit.