PSG : le faucon qui choque

  • A
  • A
PSG : le faucon qui choque
La photo de Zlatan Ibrahimovic avec un faucon n'a pas fait sourire l'association Robin des Bois.@ PSG.fr
Partagez sur :

DÉFENSE DES ANIMAUX - Une association dénonce la promotion de la chasse au faucon.

L'image, insolite, a tourné sur les sites web du monde entier. Elle s'est même retrouvée en Une du quotidien Le Parisien. Zlatan, tout sourire, tenant un faucon à bout de bras, voilà qui avait une certaine allure. Mais cet étonnant cliché n'a pas provoqué que des sourires.

"Une pratique historique mais irresponsable"

L'association de protection de l'environnement Robin des Bois a vu dans ce cliché et dans les autres, montrant Zlatan mais aussi ses coéquipiers Maxwell et Zoumana Camara dans le désert, lors du stage de préparation du PSG au Qatar, une promotion de la "chasse aux faucons". "Il est déplorable qu'une prestigieuse équipe française de football participe à la promotion de cette pratique certes historique mais aujourd'hui irresponsable", juge l'association.

Lors de ce "safari", un fauconnier a présenté aux joueurs "l'art ancestral de la chasse au faucon", précise l'agence chargée de la communication de Qatar Tourism Authority, l'organisme qui bénéficie d'un gros contrat de partenariat avec le PSG, propriété de Qatar Sports Investments.

Selon l'ONG, bien que le commerce de cette espèce soit réglementé à travers l'annexe I de la Cites (la convention internationale encadrant le commerce des espèces menacées), le "trafic est en expansion" : des faucons pèlerins et sacre sont capturés "en milieu naturel" en Russie, en Inde et au Pakistan et "revendus à prix d'or à des fauconniers arabes" en vue de la pratique de la chasse avec faucon, assure-t-elle.

Le faucon pèlerin est protégé au niveau international par la Convention de Berne. Au niveau mondial, il ne figure toutefois que dans la "préoccupation mineure" de la Liste rouge de l'IUCN, l'inventaire de référence sur les espèces menacées. Le faucon sacre figure pour sa part comme "en danger" sur la liste rouge.