"Pas de taxe à 75%" dans le rugby

  • A
  • A
"Pas de taxe à 75%" dans le rugby
Le président de Toulon assure qu'il n'y a pas d'inflation des salaires dans le rugby.@ MAXPPP
Partagez sur :

RUGBY - Le président de Toulon, Mourad Boudjellal, évoque les salaires pratiqués dans le rugby.

Le marché des transferts est ouvert depuis jeudi soir, à minuit. Si certains clubs avaient déjà finalisé certains accords avec des joueurs, l'officialisation des premiers transferts ne pouvait avoir lieu avant le 20 avril. Vendredi matin, le LOU a ainsi annoncé l'arrivée de Sébastien Chabal. De son côté, Toulon risque aussi d'être très actif lors de ce mercato.

Le président du RCT, Mourad Boudjellal, a prévu l'arrivée de plusieurs "grands" noms pour la prochaine saison. Frédéric Michalak va ainsi effectuer son retour dans le championnat de France, après une saison passée chez les Sud-Africains des Sharks. Les frères Armitage devraient aussi arriver dans la rade toulonnaise.

500.000 euros par an

Mais si dans le foot, les salaires se sont envolés ces dernières saisons, c'est loin d'être le cas dans le rugby. Dans une interview accordée au journal L'Equipe, Mourad Boudjellal parle même d'une baisse de "l'ordre de 15%. Et d'ajouter : "concernant les grosses stars, la barre des sept chiffres n'a pas encore été franchie. Et personne ne sera taxé à 75% d'ici quelques mois. La tendance est à la baisse. On est autour de 500.000 à 600.000 euros net".

Mourad Boudjellal affirme donc qu'aucun joueur du Top 14 ne perçoit un million d'euros par an. La proposition de taxer à 75% les très hauts revenus (au-delà du million d'euros) formulée par le candidat PS, François Hollande, ne devrait donc pas concerner le rugby la saison prochaine. A titre de comparaison, Javier Pastore (joueur le mieux payé de la Ligue 1) touche 350.000 euros. Mais par mois...