Onze scolaires indiens contrôlés positifs

  • A
  • A
Onze scolaires indiens contrôlés positifs
@ REUTERS
Partagez sur :

DOPAGE - Cinq jeunes boxeurs, trois haltérophiles et trois lutteurs ont été pris.

Dans le sport, on a tendance à dire que la valeur n'attend pas le nombre des années. Visiblement, le dopage non plus. Onze jeunes athlètes indiens (cinq boxeurs, trois haltérophiles et trois lutteurs) ayant participé à une compétition de sport scolaire ont en effet été contrôlés positifs à plusieurs produits dopants, parmi lesquelles la nandrolone (stéroïde anabolisant), la methylhexanamine (stimulant) et la marijuana.

Six athlètes suspendues un an

Les contrôles ont été opérés par l'agence antidopage indienne (NADA) lors d'une compétition nationale de sport scolaire, les National School Games, qui se sont déroulés à New Delhi du 28 décembre 2011 au 3 janvier 2012. "C'est une tendance très inquiétante et cela révèle la présence du dopage en grand nombre au niveau scolaire", a déploré la NADA. Cette nouvelle affaire de dopage intervient dans un contexte assez lourd, un mois seulement après la suspension pour un an de six athlètes indiennes, dont la spécialiste du 400 m Ashwini Akkunji, accusées d'avoir eu recours à des stéroïdes anabolisants.