Michael Jordan dunke pour Obama

  • A
  • A
Michael Jordan dunke pour Obama
@ REUTERS
Partagez sur :

BASKET - Le président va bénéficier du soutien de Michael Jordan, mercredi à New York.

Barack Obama est un fan de basket, ce n'est plus un secret pour personne. Durant son premier mandat, on l'a vu tenter quelques shoots à trois points devant les photographes. Et dans un pays ou le basket est l'un des sports les plus pratiqués, Obama a trouvé un coéquipier de taille pour sa deuxième campagne, Michael Jordan. Les deux hommes vont se retrouver mercredi à New York pour une soirée sur le thème du basket qui rapportera au moins deux millions de dollars à la campagne de réélection du président américain.

Obama sur le terrain ?

"Il y aura un dîner à 20.000 dollars par personne pour lequel nous avons vendu environ 120 couverts", a expliqué la  porte-parole du chef de l'Etat, Mme Psaki. Les deux autres événements sont une séance d'autographes à 250 dollars l'unité et un concours de paniers. On ne sait toujours pas en revanche si Obama, lui-même passionné de basket, sera avec Michael Jordan sur le terrain.

Début août, en révélant l'organisation de cet événement intitulé "Obama Classic", l'équipe de campagne avait annoncé les noms d'autres participants, dont la star des Knicks de New York Carmelo Anthony, l'ex-pivot de la même équipe Patrick Ewing, ou encore l'ancien joueur du Heat de Miami Alonzo Mourning.

Jordan, un big soutien

Misant sur la popularité de Michael Jordan, l'équipe de campagne du président américain avait aussi organisé une loterie avec une place au dîner de gala en jeu pour une donation de 3 dollars. Aujourd'hui âgé de 49 ans, Michael Jordan est considéré comme le meilleur basketteur de l'histoire et, avec un palmarès étincelant, comme l'un des plus grands sportifs de tous les temps. Il a été six fois champion NBA avec les Bulls de Chicago (le fief politique de M. Obama), cinq fois meilleur joueur de la Ligue, 14 fois All-Star et deux fois médaillé d'or olympique (1984 et 1992).

Coïncidence, il est aussi actionnaire majoritaire de l'équipe des Bobcats de Charlotte (Caroline du Nord) où Obama sera formellement investi le 6 septembre comme candidat de son parti à la présidentielle du 6 novembre.