Marathon : un "apatride" aux JO

  • A
  • A
Marathon : un "apatride" aux JO
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Un coureur sud-soudanais a obtenu l'autorisation du CIO de courir sous les couleurs olympiques.

Question pratique : un athlète qui n'a pas de passeport et dont le comité national n'est pas reconnu par le CIO est-il autorisé à participer aux Jeux olympiques ? Demandez à Guor Marial, marathonien de 28 ans originaire du Sud-Soudan. Il a obtenu samedi l'autorisation du comité international olympique de participer à la plus importante compétition du monde sous les couleurs olympiques, les cinq fameux anneaux bleu, noir, rouge, jaune, vert.

Né au Soudan du Sud, pays indépendant depuis un an, Guor Marial vit en Arizona, aux Etats-Unis. Mais il ne possède aucun passeport. "A ce titre, il ne peut concourir pour aucun pays", souligne le CIO, qui a récemment refusé que les athlètes du Soudan du Sud participent aux JO sous leur propre drapeau puisque leur comité national olympique n'est pas encore été reconnu. Et il n'envisage pas une seconde de courir pour le Soudan, "une trahison" selon lui.

guor marial

© REUTERS

L'hymne des JO en cas de victoire

Guor Marial avait atteint les minimas en octobre dernier, avec un temps de 2'14"32 qu'il a battu depuis. Et s'il gagne, prévient CNN, son maillot ne portera aucune mention et ce sera l'hymne des JO qui sera jouée.

Mais peu importe le maillot et l'hymne pour ce coureur sud-soudanais qui sera au départ du marathon olympique le 12 août. Il espère que ses parents qu'il n'a pas vu depuis près de vingt ans, et le reste de sa famille qui a survécu à la guerre du Soudan, pourront le voir ce jour-là, bien qu'ils vivent "dans un village sans électricité ni télévision". Ils ont toutefois "prévu de faire le trajet jusqu'à la ville la plus proche, à 60 km, pour me regarder à la télé", assure-t-il, toujours à CNN.