Lin dans le top 100 du Time

  • A
  • A
Lin dans le top 100 du Time
@ REUTERS
Partagez sur :

Le basketteur des Knicks figure parmi les 100 personnalités les plus influentes de la planète.

Cinq sportifs figurent dans la liste des 100 personnalités les plus influentes de la planète publié mercredi par le magazine américain Time. Aux côtés du n°1 mondial du tennis, Novak Djokovic, du triple Ballon d'Or Lionel Messi et de l'athlète handisport Oscar Pistorius, on retrouve deux sportifs moins connus dans nos contrées, sans grand palmarès :le basketteur Jeremy Lin et le joueur de football américain Tim Tebow.

Lin est meneur de jeu aux New York Knicks, en NBA. Il s'est révélé au monde entier en février dernier en réalisant plusieurs matches de haute volée en saison régulière. Ballotté de franchise en franchise, poussé sur le banc avant de saisir sa chance, Lin représente à lui seul le "rêve américain" de l'"underdog" devenu star par la grâce de son humilité et de son travail.

"Une leçon pour les enfants du monde entier"

"L'histoire de Jeremy Lin est une grande leçon pour les enfants du monde entier parce qu'elle démystifie et défait énormément de préjugés et de stéréotypes qui les entourent", explique le le secrétaire d'Etat américain à l'éducation, Arne Duncan, qui signe le texte d'hommage à Lin dans Time. L'éclosion de Lin réunit tout à la fois les ingrédients de la belle histoire "made in USA" et du modèle universel. "Que vous soyez un Américain d'origine asiatique, blanc, noir, ou hispanique, l'histoire de Jeremy Lin nous montre que si vous montrez de la persévérance, de la discipline et de l'intégrité, vous pouvez, vous aussi, avoir l'opportunité de surmonter les difficultés", conclut Duncan. Actuellement blessé à un genou, Lin va maintenant devoir écrire le scénario de son come-back...

Tebow, le Lin footeux et religieux

Tim Tebow (930x620)

© REUTERS

L'histoire de Tebow n'est pas si éloignée de celle de Lin. Lui aussi est sorti de nulle part cette saison avec les Denver Broncos. Relativement maladroit ballon en main, le jeune quarterback, natif des Philippines, a réussi à plusieurs reprises à conduire son équipe à la victoire dans le dernier quart-temps, le fameux "money time", signant ses succès d'une prière à genou qui a fait sa popularité. "Il n'a pas honte de ses convictions et de sa foi et il vit une vie qui reflète constamment ses valeurs, jour après jour", écrit à son sujet... Jeremy Lin, qui, comme Tebow, ne cache pas ses croyances religieuses. Phénomènes des dernières semaines, modèles de "success story" à l'américaine, chouchous des réseaux sociaux, Lin comme Tebow, transféré aux New York Jets, vont devoir prouver dans les semaines qui viennent que leur modèle de réussite, atypique, peut durer dans le temps...