Le marathon de Jérusalem fait polémique

  • A
  • A
Le marathon de Jérusalem fait polémique
@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLE - Les ministres arabes des Sports demande à Adidas de ne plus sponsoriser l'épreuve.

Le 16 mars dernier, David Cherono a remporté le marathon de Jérusalem en 2h19'52". Quelques semaines plus tard, ce n'est pas la victoire du Kényan qui fait polémique, mais bien le parcours sur lequel il a signé ce chrono. Mercredi, le prince Nawaf ben Fayçal, président de l'organisme général de la Jeunesse et des Sports en Arabie Saoudite, a annoncé que les ministres arabes des Sports avaient décidé de "boycotter toutes les compagnies qui ont sponsorisé le marathon de Jérusalem, notamment Adidas, son sponsor officiel".

Un passage par Jérusalem-Est

Marathon de Jérusalem (930x620)

© REUTERS

Le parcours du marathon empruntait notamment des rues de Jérusalem-Est, occupé et annexé par Israël. Mais c'est l'idée-même d'un marathon organisé dans la ville qui irrite les ministres des Sports. "Israël tente de tromper l'opinion publique en lui laissant croire que Jérusalem est sa capitale, en violation de toutes les décisions de l'ONU", a déclaré le prince Nawaf. Le président du Comité olympique palestinien, Jibril Rajoub,qui a précisé que la décision commune des ministres avait été prise "suite à une requête de (l'Etat) de Palestine", a abondé dans son sens : cette décision est un "message pour le monde pour lui rappeler que Jérusalem est une ville arabe islamique et chrétienne et qu'elle le restera. C'est aussi un message et un avertissement pour tous ceux qui soutiennent l'occupation (israélienne)."

Des marathons "Jérusalem nous appartient"

Lors de la première édition du marathon en 2011, des membres d'opposition du conseil municipal israélien de Jérusalem et les partisans d'un boycottage culturel et économique de l'Etat d'Israël avaient appelé l'équipementier sportif Adidas à retirer son parrainage du marathon. Sans succès. Au contraire, l'entreprise allemande reste engagée auprès des organisateurs pour l'édition 2013, d'ores et déjà prévue le 1er mars 2013. En réponse, les ministres arabes ont prévu d'organiser à cette date des marathons dans l'ensemble des pays arabes sous le thème "Jérusalem nous appartient". Israël a proclamé l'ensemble de Jérusalem sa capitale "éternelle et indivisible", alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, dont la communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion, la capitale de leur futur Etat.