Le coup de gueule de "Loulou"

  • A
  • A
Le coup de gueule de "Loulou"
Louis Nicollin n'a pas du tout aimé la performance de ses joueurs à Ajaccio, qu'il a vue à la TV.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le président de Montpellier n'a pas du tout apprécié le revers de son équipe à Ajaccio.

La défaite de Montpellier à Nancy, samedi, en championnat (1-0), avait été mise sur le compte de l'arbitrage. Mais l'élimination subie mercredi, en quarts de finale de la Coupe de France, à Ajaccio, face au Gazélec, a fait sortir de ses gonds Louis Nicollin. L'inénarrable président de Montpellier avait fait le déplacement au centre de décrassage de Grammont, jeudi. Et "Loulou" a parlé du pays à ses joueurs, deuxièmes de Ligue 1 mais sortis par une équipe de National, soit l'équivalent de la troisième division, à deux matches seulement du Stade de France.

Les joueurs attendus face à Saint-Etienne

"J'ai vu le match à la télé, ce fut un non-match. Pourtant, on avait été averti la veille par Quevilly (vainqueur de l'OM, ndlr). On a trouvé onze mauvais joueurs, que voulez-vous que je vous dise ? Je ne suis pas énervé mais je les attends devant Saint-Etienne", a-t-il expliqué à la presse. Montpellier-Saint-Etienne, ce sera le choc de la 29e journée, samedi soir, à la Mosson, et l'occasion pour le MHSC de reprendre la tête du classement au PSG, qui ne jouera que dimanche soir. Mais cette quête du titre, Nicollin ne veut plus en entendre parler.

"Si on finissait 8e, on était les plus heureux du monde. Alors "cassez-nous plus les couilles" avec la 2e ou 3e place, avec l'Europe ou la Ligue des champions. (...) Laissez-nous tranquille, car c'est vous qui montez les joueurs jusqu'à leur donner la grosse tête. Il faut être calme dans la vie", a-t-il lâché, sans entrer dans le détail de ce qu'il a dit aux joueurs lors de cette causerie improvisée. Pour les oreilles chastes, il vaut peut-être mieux.