La terre battue bleue pas très appréciée

  • A
  • A
La terre battue bleue pas très appréciée
@ DR
Partagez sur :

TENNIS - Le Masters 1.000 de Madrid se jouera sur une terre battue... bleue. Les joueurs sont verts.

L'ATP innove. Pour la première fois sur un tournoi officiel, la terre battue ne sera pas ocre mais... bleue. Non, non, vous ne rêvez pas. Les organisateurs du Masters 1.000 de Madrid ont lancé cette idée, sorte de clin d’œil au principal sponsor de la compétition, Mutua, dont le logo est bleu.

Pour le côté folklorique, les spectateurs devraient être servis. On imagine assez bien Rafael Nadal glisser sur la terre et laisser derrière lui des gerbes bleues ou Gaël Monfils, alias "Sliderman" à plat ventre sur le court et se relever avec des grosses tâches couleur mer sur le torse. Seul problème de taille à cette innovation, les joueurs qui désapprouvent totalement.

Les joueurs en colère

"Nous allons enchaîner Madrid et Rome. Madrid est déjà le seul tournoi à se jouer en altitude (650 mètres, ndlr) et maintenant ils ont mis une couleur de terre différente", s'est énervé Rafael Nadal, après sa huitième victoire de rang à Monte-Carlo. "Il n'est pas bon qu'il y ait trop de différences entre Madrid et Rome", a ajouté l'Espagnol très à cheval sur sa préparation pour Roland-Garros.

Les organisateurs de Madrid imaginent une nouvelle couleur :

Novak Djokovic, qui ne jouera pas à Barcelone mais compte bien sur Madrid pour oublier sa défaite face à Nadal à Monte-Carlo dimanche, a regretté que les joueurs ne soient jamais consultés avant des changements importants. "Pour autant que je sache, aucun des meilleurs joueurs auxquels j'ai parlé n'est d'accord", a lâché le numéro un mondial. "Je n'ai jamais joué sur de la terre bleue. Rafa ne l'a jamais fait. Roger Federer non plus. Si les meilleurs joueurs ne sont pas d'accord, cette décision n'a aucun sens", a-t-il ajouté.

Murray plus nuancé

De son côté, le Britannique Andy Murray, vainqueur à Madrid en 2008, s'est montré moins perplexe devant l'innovation des organisateurs du Masters 1.000 qui affirment que le bleu permet aux spectateurs de mieux voir la balle. "Je n'ai jamais joué sur de la terre bleue et je n'ai pas la moindre idée de la façon dont la surface va répondre. Ce sera une nouvelle expérience", a-t-il dit. "Le bleu va rendre le tournoi unique et un peu différent. C'est bon pour le circuit".