La garde à vue d'Elie Baup levée

  • A
  • A
La garde à vue d'Elie Baup levée
@ REUTERS
Partagez sur :

JUSTICE - L'ancien entraîneur était entendu dans une affaire d'allocations chômage.

L'ancien entraîneur vedette des Girondins de Bordeaux Elie Baup a été placé en garde à vue mercredi dans une enquête sur des indemnités chômage considérables qu'il aurait perçues alors qu'il travaillait comme consultant sur Canal+. Sa garde à vue a été levée mercredi soir, sans autre mesure à son encontre.

Double casquette

C'est lui-même qui, répondant à une convocation des enquêteurs, s'est rendu mercredi matin chez les gendarmes de la Haute-Garonne, d'où il est originaire. Ceux-ci l'ont alors placé en garde à vue pour l'interroger sur son inscription au chômage après la fin de sa collaboration avec le FC Nantes en juin 2009 et sur les sommes qu'il aurait continué à toucher alors que quelques semaines après, il devenait consultant pour Canal+.

Pôle emploi s'est en effet inquiété de l'incompatibilité entre les indemnités chômage et l'activité de consultant de l'ex-entraîneur. Une enquête a finalement été confiée aux gendarmes.

Des montants élevés

Des sommes importantes seraient en jeu dans cette fraude présumée aux allocations : le calcul du montant des allocations chômage est en effet basé sur les salaires versés dans le monde du football professionnel.

A 56 ans, l'homme à la casquette intervient très régulièrement sur Canal +. Avant sa vie de commentateur, Elie Baup a entraîné de nombreux clubs comme l'AS Saint-Etienne, les Girondins de Bordeaux, le Toulouse FC et le FC Nantes. C'est à Bordeaux qu'il a connu son heure de gloire, menant l'équipe jusqu'au titre de champion de France en 1999. Mais en 2009, Elie Baup n'a pas réussi à empêcher la relégation du FC Nantes en L2.