L'Irak veut revoir des matches

  • A
  • A
L'Irak veut revoir des matches
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le pays est actuellement soumis à une interdiction prononcée par la Fifa.

Qualifiée pour le 4e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, aux dépens notamment de la Chine, l'équipe nationale d'Irak attend de pouvoir disputer à nouveau des matches à domicile. Depuis septembre dernier, la Fédération internationale de football (Fifa) interdit en effet au pays de pouvoir organiser des matches à domicile.

"Nous cherchons à convaincre la Fifa de lever la suspension faite à notre équipe de jouer sur son terrain et nous allons présenter aux responsables de la Fifa des (éléments) prouvant que nous sommes capables d'accueillir des matchs (...) selon ses règles", a déclaré dimanche Abdel Khaleq Massoud, vice-président de la Fédération irakienne de football (FIF). En attendant de pouvoir rejouer à Bagdad, l'Irak dispute actuellement ses matches officiels à Doha, au Qatar.

Une rencontre avec Blatter le 13 avril

La Fifa avait interdit à l'Irak d'organiser des matchs après la rencontre face à la Jordanie disputée le 2 septembre 2011 à Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan irakien. Le match avait été retardé de dix minutes en raison d'une coupure de courant et le stade avait accueilli beaucoup plus de spectateurs que ne le permettait le stade.

Aujourd'hui, la FIF souhaite avoir une deuxième chance en accueillant à nouveau des matches amicaux avant d'organiser les rencontres de son équipe nationale. Cette demande devrait être formulée par le président de la FIF, Najeh Hmoud, au président de la Fifa, Sepp Blatter, lors d'une rencontre à Zurich le 13 avril prochain.