L'enfant malade n'a pas vu "Ibra"

  • A
  • A
L'enfant malade n'a pas vu "Ibra"
Hajrudin Kamenjas, ici avec sa grand-mère, n'a pas pu rencontrer Zlatan Ibrahimovic à Paris.
Partagez sur :

FOOT - L'enfant bosnien atteint d'une leucémie est venu à Paris. Mais n'a pas vu "Ibra".

Son histoire avait ému les réseaux sociaux. Hajrudin Kamenjas est un enfant bosnien de huit ans atteint d'une leucémie. Actuellement traité dans un hôpital en Allemagne, il n'aurait plus qu'un mois à vivre selon les médecins. Il avait expliqué que son vœu le plus cher était de rencontrer Zlatan Ibrahimovic, d'origine bosnienne comme lui. Il est venu à Paris il y a dix jours pour cela. Une occasion ratée.

Il y a quelques semaines déjà, le grand Suédois avait été touché par la volonté de cet enfant, malade depuis six ans, et avait tenu à lui adresser un message vidéo et à lui envoyer deux maillots. Mais le PSG n'entendait pas en rester là. Et ce que l'on apprend sur le site du quotidien britannique The Daily Mail, c'est que Hajrudin Kamenjas était dans les tribunes du Parc des Princes le 1er novembre dernier, lors de la victoire du PSG face à Lorient.

Hajrudin au Parc, mais sans Zlatan

Le problème est que, ce jour-là, "Zlatan" n'était pas sur la pelouse. Préservé en raison d'une douleur à un genou, il n'avait pas participé à la rencontre et n'aurait pas été prévenu de la présence de l'enfant malade au stade, selon Le Parisien, qui relaie l'information mardi. La mère et la grand-mère du jeune garçon, qui l'accompagnaient en France, auraient alors reçu la promesse de voir le joueur le lendemain, le samedi. Mais la rencontre n'a pas eu lieu, alors qu'Ibrahimovic était bien à Paris puisqu'il a assisté ce jour-là aux demi-finales du Masters 1000 de Paris-Bercy, auxquelles participait Djokovic.

D'après le quotidien britannique, les multiples tentatives de rendez-vous prises par la responsable de l'association Light for tomorrow, organisatrice du voyage, ont toutes échoué. Et la générosité du PSG, qui a offert au jeune garçon tout ce qu'il souhaitait dans la boutique du club, n'ont pas forcément adouci sa déception ni celle de sa famille. "Je n'ai pas réussi à combler le dernier souhait de mon fils, et ça fait mal", aurait déclaré sa mère selon le Daily Mail. Reste qu'"Ibra" aura peut-être l'envie d'effacer ce triste rendez-vous manqué.