L'aigle niçois, une mascotte qui dérange

  • A
  • A
L'aigle niçois, une mascotte qui dérange
@ MAXPPP
Partagez sur :

SYMBOLE - La Ligue de football a interdit la présence de l'aigle à l'Allianz Riviera avant les matches de Nice. Les supporters et le clubs sont en colère.

Touche pas à mon aigle. L'OGC Nice a bravé l'interdit de la Ligue de football professionnel (LFP) en faisant voler son aigle avant le coup d'envoi du match face à Lorient, samedi soir, et tentera de faire revenir la Ligue sur sa décision. Le club mais aussi les supporters et même le maire de Nice, Christian Estrosi, sont vent debout contre cette interdiction.

Pourquoi la Ligue l'a interdit ? "La commission d'organisation des compétitions nous a informé jeudi qu'elle retirait l'autorisation donnée en début de saison à cette animation d'avant match, l'aigle ayant selon elle un comportement dangereux", a expliqué le directeur général du club azuréen, Julien Fournier. Lors de la 31e journée, pour la réception du PSG (défaite 1-0 de Nice), l'aigle ne s'était pas envolé. Effrayé par l'affluence record et la folle ambiance, l'oiseau est resté accroché dans les cintres sous la toiture de l'Allianz Riviera.

aigle-Nice-2

© REUTERS

"Nous avons décidé de ne pas nous conformer à cette décision qui est contestable sur le fond et sur la forme. Et nous faisons appel", a expliqué le responsable niçois. Selon Julien Fournier, l'aigle ne figure pas sur la liste des animaux dangereux. Le club portugais du Benfica Lisbonne notamment a le sien pour animer sans aucun incident ses avant-matches depuis des années.

Une page Facebook créée. Les supporters niçois, qui ont répondu massivement sur le site internet du club pour trouver un nom à cette mascotte, sont très remontés contre la décision de la Ligue. Ils ont même décidé de créer une page Facebook pour soutenir leur aigle. En quelques jours, plus de 7.000 fans y ont adhéré.

Le maire de Nice derrière sa mascotte. Christian Estrosi a, lui aussi, demandé dimanche à la LFP de "revenir sur sa décision". "L'aigle de Nice, partie prenante de notre histoire puisqu'il figure sur nos armoiries depuis six siècles, est un symbole de rassemblement. Cet aigle rassemble autour de lui l'adhésion entière de toute une population", affirme le député-maire UMP.