Joueuses voilées, match annulé

  • A
  • A
Joueuses voilées, match annulé
Un arbitre a refusé de donner le coup d'envoi d'un match de football féminin, dimanche, dans l'Aude.@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Un arbitre de l'Aude a refusé de diriger un match de Promotion régionale.

Narbonne contre Petit-Bard Montpellier. A priori, cette rencontre de foot féminin de niveau promotion régionale n'avait rien d'exceptionnel. Mais si elle fait l'actualité, lundi, c'est qu'elle n'a pas eu lieu. En effet, l'arbitre de la rencontre a refusé de donner le coup d'envoi du match.

La raison ? Les joueuses visiteuses se sont présentées avec un foulard sur la tête, ce que le règlement de la Fédération française de football (FFF) interdit. Le directeur de jeu a émis une réserve sur la feuille de match et transmis un rapport à la Ligue de Languedoc-Roussillon, qui devra décider in fine de faire rejouer la rencontre ou de donner match gagnant aux Audoises. Dimanche, les deux équipes ont malgré tout décidé de s'affronter en match amical. Narbonne l'a emporté 7-6...

La Fifa va bientôt autoriser le port du voile

Cette annulation intervient à un moment où le Board, l'organe garant des lois du football, a accepté au début du mois le principe du port du voile par des footballeuses dans le cadre de compétitions organisées par la Fédération internationale (Fifa), comme l'explique Le Parisien lundi. Cette modification du règlement, qui devrait entrer en vigueur l'été prochain, est une réponse à une requête du vice-président de la Fifa, le Prince Ali Bin Al Hussein, frère du roi de Jordanie.

"Nous sommes heureux de permettre aux femmes du monde entier d'avoir accès au football", s'est réjoui Jérôme valcke, le secrétaire général français de la Fifa, cité par Le Parisien. Interrogée par le quotidien, la FFF a refusé de réagir à cette modification réglementaire à venir. A noter qu'en France, la loi interdisant le port de signes religieux ostensibles ne concerne pas les enceintes sportives.