Il gagne le marathon... au Pôle Nord

  • A
  • A
Il gagne le marathon... au Pôle Nord
@ Capture d'écran YOUTUBE
Partagez sur :

L’Irlandais Gary Thornton a remporté le marathon du Pôle Nord en 3 heures et 49 minutes.

L’Irlandais Gary Thornton a réussi une performance bien particulière, jeudi après-midi. Il a mis 3 heures et 49 minutes pour parcourir 42,195 kilomètres, la distance du marathon. Jusque là, rien d'exceptionnel. Sauf qu'il a réalisé cette perf'... au Pôle Nord. Par - 30°C, sur l'épaisse couche de glace et de neige qui recouvre la mer Arctique.

"C'est comme être sur la Lune"

"C’était brutal", a confié le héros du jour au Irish Times quelques minutes après son exploit. "C’est comme être sur la Lune. Je suis relativement nouveau sur le marathon. Je n’en ai couru que deux, dans des villes, donc c’était totalement différent. J’avais un masque et j’en ai eu besoin. Il faisait incroyablement froid".

Dans ces conditions extrêmes, 46 athlètes originaires de 20 pays ont relevé ce défi, jeudi après-midi. Gary Thornton, le vainqueur de l'épreuve, avait mis  2 heures et 17 minutes au marathon de Rotterdam (un très bon chrono). Au Pôle Nord, ce professeur de 33 ans a terminé l'épreuve en 3 heures et 49 minutes alors que d’autres participants ont mis plus de dix heures. La première femme, Briton Fiona Oakes, a passé la ligne d'arrivée après 5 heures de course.

La principale difficulté de cette course, c'est bien le froid polaire et non les crampes habituelles des coureurs. Stéphanie, une Française qui a participé à cette folle épreuve racontait avant son départ qu'elle craignait particulièrement la transpiration qui givre par bloc sous les vêtements...

>>> A LIRE : Ils courent un marathon au Pôle Nord