Il achète Zlatan.fr et défie Ibrahimovic

  • A
  • A
Il achète Zlatan.fr et défie Ibrahimovic
Zlatan relèvera-t-il le défi de cet internaute ?@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Un internaute a racheté le nom de domaine Zlatan.fr. Il s'adresse au joueur du PSG.

En 2013 comme en 2012, Zlatan Ibrahimovic sera encore la superstar de Ligue 1. Le terme "zlataner" devrait même bientôt figurer dans les dictionnaires suédois. En France, ses fans sont de plus en plus nombreux. Dernière preuve en date avec le défi lancé le 1er janvier par un internaute fan du PSG. Ce dernier a racheté le nom de domaine Zlatan.fr et propose au joueur de le récupérer.

"Zlatane-moi si tu peux"

Après avoir déposé le nom de domaine en  juillet 2012 lors de la signature d'Ibrahimovic au PSG, le propriétaire du site a décidé de publier un premier post, le 1er janvier. Il propose à Ibrahimovic de reprendre le contrôle de Zlatan.fr. Ce supporter du PSG ne réclame même pas d’argent. Pour récupérer le site, l'internaute propose de relever un des 12 défis aussi absurdes que les trois suivants :

- venir vivre chez moi pendant un mois. Comme ça, toute ma vie, je pourrai dire : "Ibra ? Ouais, il dormait sur mon canapé à une époque".

Zlatan.fr

- m’offrir une mèche de tes cheveux. La force de Samson lui venait de sa longue chevelure. Je pense que ça fonctionne à peu près de la même façon pour toi. Ainsi, je pourrais en faire un porte-clefs, qui me donnera de la force pour le restant de mes jours.

- accepter que je te mette une gifle, sans que tu aies le droit de répliquer… et en public évidemment.

Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans le domaine du poker en ligne, cet internaute est devenu un spécialiste du domaining. "Quand cet été, j'ai entendu Silvio Berlusconi annoncer qu'il avait vendu Ibrahimovic et Thiago Silva au PSG, je me suis dit qu'il y avait un coup à jouer car l'arrivée d'un tel joueur en France aurait forcément un impact fort", a expliqué Nicolas, le propriétaire du site, contacté par LeMonde.fr. Et de poursuivre : "au départ, je pensais vraiment pouvoir vendre le nom de domaine. Maintenant, cette désillusion passée, disons que je tente ma reconversion en blagueur intempestif !" Reste maintenant à connaître la réponse de Mister Z.