Haye recherché par la police allemande

  • A
  • A
Haye recherché par la police allemande
@ MAXPPP
Partagez sur :

BOXE - Le boxeur doit être entendu après les incidents qui ont suivi le combat Klitschko-Chisora.

La police allemande ne veut pas en rester là. Trois jours après la violente altercation qui l'a opposé à Dereck Chisora lors de la conférence de presse qui a suivi le championnat du monde WBC des Lourds, samedi, à Munich, le Britannique David Haye est toujours recherché par les autorités. La police avait bien tenté de l'intercepter le lendemain matin de la rixe, mais l'ancien champion du monde, officiellement retraité des rings, avait déjà quitter le pays, par avion, pour Londres. Chisora, battu par Vitali Klitschko samedi, avait lui été intercepté à l'aéroport de Munich avant d'être relâché dans la soirée.

"Ils risquent tout les deux une amende et cela peut aller jusqu'à la peine de prison" a déclaré Wolfgang Wenger, un porte-parole de la police munichoise, qui a ajouté que les enquêtes étaient en cours. Haye risque jusqu'à dix ans de prison pour coups et blessures aggravées, tandis que Chisora encourt lui une peine maximum de cinq ans de prison pour coups et blessures, et une peine d'un an pour menace.

Des communiqués pour jouer l'apaisement

Les deux Britanniques avaient offert un bien triste spectacle, samedi, après la défaite de Chisora face à Klitschko. Chisora était descendu de la tribune pour défier du regard Haye, qui avait remis en compte ses qualités de boxeur. Haye lui avait alors asséné un coup de poing, déclenchant une belle échauffourée. Le manager de Haye, Adam Booth, avait été blessé à la tête dans la bagarre.

Les deux boxeurs, qui risquent désormais une suspension à vie, ont tenté de jouer l'apaisement via des communiqués.  "Je voudrai présenter mes excuses du fond du coeur pour mes actions, tant avant (il avait giflé Vitali Klitschko pendant la pesée puis craché de l'eau au visage de son frère Vladimir à quelques secondes du combat), qu'après ce qui devait être la plus grande nuit de ma carrière. Même si mon comportement est inexcusable, beaucoup de choses se sont passées qui m'ont amené à exploser, même si ce n'est pas une raison", a admis Chisora.

De son côté, Haye a expliqué qu'il était prêt à coopérer avec les autorités sportives. "Je serai très heureux de coopérer avec les instances de la boxe, si elles souhaitent qu'une enquête soit lancée et surtout, j'espère que des leçons seront tirées de cet incident." Reste à savoir s'il est prêt à coopérer avec les autorités policières allemandes...