Halilovic, buteur à 16 ans et 3 mois

  • A
  • A
Halilovic, buteur à 16 ans et 3 mois
@ GNK Dinamo Zagreb
Partagez sur :

FOOT - Alen Halilovic, du Dinamo Zagreb, est l'un des grands espoirs du football croate.

Lors de son déplacement à Zagreb, le 24 octobre prochain en Ligue des champions, le PSG devra peut-être se méfier d'un adolescent. Alen Halilovic, 16 ans à peine, fait souffler un vent de fraîcheur au Dinamo. Une semaine après être devenu le plus jeune joueur à évoluer dans le championnat de Croatie, Halilovic est devenu dimanche, face à Koprivnica, le plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue à l'âge de 16 ans, 3 mois et 19 jours. Bien lancé dans la profondeur, Halilovic a eu le sang froid de piquer son ballon au-dessus du gardien pour inscrire le but du 4-1 pour son équipe dans le temps supplémentaire.

Halilovic inscrit le but du 4-1 :



"Je veux remercier tout le monde d'avoir rendu ça possible. Je ne peux même pas décrire à quel point je suis content", explique le jeune joueur sur le site du club. "je voudrais d'abord remercier coach Cacic (l'entraîneur du Dinamo Zagreb) et le club pour m'avoir offert l'opportunité de jouer à ce niveau et à Fatos Beqiraj qui m'a fait une magnifique passe décisive pour mon premier but." Formé au club, Halilovic explique vivre un rêve éveillé. "C'est ce à quoi je rêvais quand j'ai commencé à jouer au football", reconnaît-il sur le site officiel de l'UEFA. Je voulais être comme mon père : jouer au Dinamo Zagreb." Sejad Halilovic a joué au Croatia Zagreb (ex-Dinamo) entre 1992 et 95. Depuis ses débuts chez les équipes de jeune, son fils a fait la démonstration d'un grand talent balle au pied.

Halilovic marque un triplé en équipe de jeunes :

Evidemment, de telles performances commencent à éveiller l'intérêt des plus grands clubs. Il se murmure même que Sir Alex Ferguson, qui a manqué son compatriote Luka Modric cet été, serait intéressé pour enrôler Halilovic à plus ou moins long terme. En attendant, le jeune Croate tente de fuir la pression qui l'entoure et rejette toute comparaison, comme celle faite avec l'Argentin Lionel Messi. "J'admire Leo, mais je suis bien loin de lui. Pour le moment, mon objectif est de bien jouer et de montrer à mon entraîneur qu'il peut compter sur moi."

En France aussi, on sait faire confiance aux jeunes. Samedi, à Reims, l'entraîneur de Nice Claude Puel a lancé Albert Rafetraniaina, qui est devenu le deuxième plus jeune joueur de l'histoire du championnat à l'âge de 16 ans et 27 jours. Quant au plus jeune buteur de l'histoire de la L1, cela reste Laurent Roussey, qui avait marqué avec Saint-Etienne à 16 ans et 3 mois, soit exactement le même âge que Halilovic...