Gatlin-Chambers, la revanche des bannis

  • A
  • A
Gatlin-Chambers, la revanche des bannis
@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLE - Le podium du 60 m des Mondiaux était savoureux, avec deux anciens contrôlés positif.

Birmingham 2003. Justin Gatlin remporte le 60 m des Mondiaux en salle en 6"46. Istanbul 2012. Justin Gatlin remporte le 60 m des Mondiaux en salle en 6"46. Même épreuve, même chrono mais pas même saveur. Si la première couronne, conquise à 21 ans, avait l'éclat de la jeunesse, le deuxième, décrochée à 30, revêt les oripeaux de la revanche. En effet, en août 2006, Gatlin avait été suspendu huit ans par l'agence américaine antidopage (USADA) pour un contrôle positif à la testostérone. Son appel devant la cour d'arbitrage américaine lui avait permis de réduire sa peine de huit à quatre ans.

Dès lors, Gatlin, qui fut champion olympique du 100 m en 2004, s'est lancé dans une course poursuite pour revenir au plus haut niveau. Revenu sur les pistes en août 2010, il s'était qualifié pour les Mondiaux de Daegu où il avait échoué en demi-finales. Sa victoire à Istanbul, samedi, est son premier grand succès depuis son retour. 

Gatlin (re)devient champion du monde du 60 m :

Mais le plus cocasse est que Gatlin n'était pas le seul athlète convaincu de dopage sur le podium de ce 60 m. Derrière le Jamaïcain Nesta Carter, deuxième, c'est le Britannique Dwain Chambers qui a pris la troisième place. Lui avait été contrôlé positif à la THG en 2003 puis suspendu deux ans. Il avait effectué son retour à l'athlétisme en 2008, avec une prédilection pour la salle.

Mais son ambition est et reste de participer aux Jeux olympiques de Londres, à domicile. Or, la Fédération britannique voit d'un mauvais œil que l'un de ses représentants soit un dopé, même repenti. Interrogé dimanche sur le cas Chambers, Sebastian Coe, président du comité d'organisation des JO de Londres, a apporté un soutien mesuré à son compatriote. "Dwain a purgé sa peine. Il est à nouveau au sein de l'équipe britannique", a simplement noté le double champion olympique du 1.500 m (1980 et 1984). Affaire (sportive) à suivre...